• J'ai du sang dans les selles (caca rouge)
  • J’ai du sang dans les selles (selles rouges), quoi faire?

    Quel cancer provoque du sang dans les selles? Est-ce que c'est grave d'avoir du sang dans les selles?

Regarder au fond de la cuvette des toilettes et y apercevoir des selles rouges peut être complètement flippant! Cela dit, cette situation n’est pas toujours le résultat d’une maladie grave. En effet, la présence de sang dans les selles peut être le résultat de causes bénignes, mais, dans certains cas, elle peut aussi être liée à un problème de santé important. Découvre ce qui peut engendrer ce changement de couleur au niveau des selles et, surtout, renseigne-toi sur le moment où tu devrais t’inquiéter de cette situation et consulter un médecin!

Du sang dans les selles, ça veut dire quoi?

Sans surprise, la présence de sang dans les selles est le résultat d’un saignement. En fait, cette situation est l’indice d’un saignement au niveau du tube digestif comprenant différents organes comme l’intestin grêle et le côlon.

Plus précisément, la présence de sang rouge vif dans les excréments indique généralement un saignement dans la partie inférieure du côlon. Bien que ce symptôme soit souvent relié à des conditions bénignes, il peut aussi indiquer une condition plus grave.

Savais-tu que…

le mot rectorragie est le terme médical définissant la perte plus ou moins abondante de sang rouge par l’anus? Le terme méléna quant à lui désigne plutôt l’évacuation de sang noir (sang digéré) dans les selles. En plus, contrairement aux selles rouges, les selles noires sont goudronneuses et nauséabondes.

Quelles sont les causes de la présence de sang dans les selles?

1. Les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont causées par le gonflement des veines anales ou rectales. Or, les veines gonflées de sang viennent dilater les tissus qui les entourent et peuvent provoquer des saignements. Du sang rouge vif peut donc être retrouvé à la surface des selles ou sur le papier hygiénique lors de l’essuyage.

De nombreuses causes peuvent engendrer les hémorroïdes, en voici quelques-unes :

  • Faible consommation de fibres alimentaires;
  • Obésité;
  • Constipation chronique;
  • Diarrhée chronique;
  • Grossesse;
  • Relations sexuelles anales;
  • Alcoolisme.

Les hémorroïdes représentent la cause la plus fréquente de rectorragie.

Bien que le sang dans les selles peut être effrayant, il n’est pas alarmant lorsque celui-ci est causé par des hémorroïdes. De simples changements à ton mode de vie pourraient aider à traiter ton problème d’hémorroïdes. Par exemple, il est recommandé de consommer des fibres alimentaires, de s’hydrater adéquatement et d’avoir un mode de vie actif!

2. Les fissures anales

Les fissures anales sont aussi une cause fréquente de sang dans les selles. Une fois de plus, le sang aura tendance à se retrouver à la surface des selles ou sur le papier hygiénique. Les petites déchirures de la paroi de l’anus peuvent être le résultat de grands efforts pour aller à la selle, de grosses selles, de diarrhée, d’un accouchement ou de relations sexuelles anales.

Tout comme avec les hémorroïdes, les selles rouges causées par les fissures anales n’ont rien de grave. En plus, des médicaments par voie orale ou locale peuvent être prescrits pour soulager la douleur. Autrement, une alimentation riche en fibres, un mode de vie actif et une bonne hydratation sont aussi recommandés afin de prévenir cette condition.

3. Les maladies inflammatoires de l’intestin

Les maladies inflammatoires de l’intestin sont des maladies auto-immunes dans lesquelles le système immunitaire s’attaque par erreur aux cellules de l’intestin. Elles comprennent notamment la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

La présence de sang dans les selles est un symptôme de ce type de maladie. Effectivement, puisque la muqueuse de l’intestin est attaquée, cela peut causer des lésions, et donc, des saignements. Cela dit, d’autres symptômes comme la diarrhée, les crampes, les douleurs abdominales, les ballonnements, la fatigue et la perte de poids peuvent également être ressentis.

BON À SAVOIR : Tes matières fécales peuvent changer de couleur et être vertes, jaunes, noires ou même avoir une teinte violacée. Il est même possible d’avoir des selles blanches! Surprenant, non?

4. Le cancer colorectal

Le cancer colorectal est un cancer touchant le côlon, le rectum ou bien les deux. Il peut d’ailleurs être nommé cancer du côlon ou cancer du rectum selon la zone originairement touchée. Aussi, ce type de cancer se développe régulièrement à partir d’excroissances ou de polypes précancéreux au niveau du côlon ou du rectum.

Le cancer colorectal affecte inévitablement les muqueuses de l’intestin. Or, des saignements rectaux ou la présence de sang dans les selles peuvent être observés. D’ailleurs, la couleur du sang présent dans les selles peut varier de couleur.

Effectivement, un cancer situé au début du côlon fournira des selles avec du sang plus foncé tandis qu’un cancer du rectum occasionnera des selles rouge vif. En fait, plus la source du saignement est loin de l’anus, plus le sang sera foncé puisqu’il sera partiellement digéré.

5. Les infections bactériennes ou parasitaires

Les infections bactériennes ou parasitaires peuvent elles aussi être la cause derrière la présence de sang dans les selles. Celles-ci causeront également d’autres symptômes tels que la fièvre, les douleurs abdominales, les nausées et les vomissements.

Par exemple, la dysenterie est une maladie infectieuse du côlon qui provoque une diarrhée sanglante combinée à d’intenses douleurs abdominales. Cette dernière se présente sous deux principales formes, la dysenterie bacillaire et la dysenterie ambienne. La première est d’origine bactérienne tandis que la deuxième est causée par un parasite protozoaire connu sous le nom d’Entamoeba histolytica.

Peut importe le type de dysenterie, cette infection est toujours causée par une mauvaise hygiène ou par un manque d’accès à l’eau potable.

Quand faut-il s’inquiéter du sang dans les selles?

Les causes les plus courantes de sang dans les selles comprennent les hémorroïdes et les fissures anales. Effectivement, la majorité des personnes souffrant de saignements rectaux ne sont pas atteintes de cancer colorectal ou d’une autre maladie grave.

Toutefois, il est impossible de confirmer les causes possibles du saignement sans examens médicaux. Il est alors recommandé de consulter un médecin suite à l’apparition de sang dans les selles afin de localiser la source du saignement et d’exclure le risque d’une pathologie. De ce fait, il est encore plus important de consulter rapidement si tu souffres de plusieurs symptômes à la fois.

Voici les symptômes à surveiller :

  • Changements inexpliqués dans les habitudes d’évacuation des selles, diarrhée ou constipation;
  • Selles très étroites;
  • Envie pressante d’aller à la selle, sans évacuation subséquente;
  • Sang rouge vif à noir foncé à l’intérieur des selles;
  • Douleurs abdominales persistantes;
  • Ballonnements, sensation de plénitude ou gaz persistants;
  • Perte de poids inexpliquée;
  • Fatigue.

Au final, une prise en charge rapide par une équipe médicale permettra d’obtenir une réponse claire concernant la cause du saignement et mènera vers un traitement médical adéquat.

ATTENTION! Si tu souffres d’un saignement abondant, il est primordial de consulter rapidement un médecin!

En résumé !

Constater la présence de sang dans les selles ou souffrir de selles rouges est inquiétant. Cela peut être causé par des conditions sans danger, mais peut aussi être le reflet d'une pathologie importante. Afin d'en avoir le cœur net, il est recommandé d'effectuer une consultation médicale afin d'éliminer tout risque de pathologie grave.

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à notre infolettre pour ne rien manquer!

Les dernières nouveautés, de délicieuses recettes et une tonne de conseils santé, c'est bon pour toi!