• Les arachides sont omniprésentes dans notre alimentation. L’arachide, ou la cacahuète, peut être consommée sous forme entière, en guise de collation ou sous forme de beurre sur les rôties au déjeuner. Elles sont souvent utilisées dans la préparation de plats exotiques et de sauces, en plus d’être un ingrédient clé dans plusieurs friandises chocolatées et desserts. Leur polyvalence en cuisine en fait un aliment très apprécié à travers le monde.

    BON DANS LA BOUCHE : Si tu aimes les arachides, tu raffoleras de cette recette de « Drumstick » maison, le parfait dessert estival.

    La consommation d’arachides au pays est très élevée, alors que 95 % de la population consommeraient des arachides tous les mois ! Que ce soit sous forme de beurre, en collation ou cuisinées dans divers plats, les arachides font partie intégrante de notre alimentation. Selon des données obtenues par Erickson Researchpour le Bureau canadien de l’arachide, en 2024, 57 % des Québécoises et des Québécois consomment du beurre d’arachide au moins une fois par semaine.

    L’arachide est une légumineuse

    Contrairement à la pensée populaire, l’arachide n’est pas une noix, mais plutôt une variété de légumineuses qui appartient à la famille des fabacées. Ainsi, les haricots, les lentilles et les arachides sont tous membres de la même famille d’aliments ! Surprenant, n’est-ce pas ? En effet, les noix poussent dans les arbres, alors que les arachides poussent au sol. Par conséquent, les arachides contiennent plus de protéines que n’importe quelles autres noix !

    Ainsi, une portion d’arachides de 60 ml (¼ de tasse — ou 37 g) procure 217 calories, 9 grammes de protéines, 18,4 grammes de lipides, 7,9 grammes de glucides et 3,1 grammes de fibres alimentaires. Ajoutons à cela que les arachides sont une excellente source de protéines végétales, de fibres, de vitamines et de minéraux essentiels tels que le magnésium, le phosphore et le potassium.

    Selon le Bureau canadien de l’arachide, cette légumineuse joue un rôle important dans la réduction des taux de maladies cardiovasculaires. Effectivement, une vaste étude illustre que, sur 1224 sujets présentant un risque élevé de maladies cardiovasculaires, la consommation quotidienne de 30 grammes de noix (soit l’équivalent d’une petite poignée) combinée à une alimentation de type méditerranéenne (consommation de fruits, légumes, huiles d’olive, légumineuses, etc.) a permis une réduction de 13 % des symptômes sur une période d’une année seulement1.

    Grâce à sa teneur en acides gras insaturés, des gras sains qui représentent plus de 70 % du total des matières grasses, l’arachide contribue à la bonne santé du cœur.

    De plus, leur consommation régulière serait associée à une meilleure gestion du poids, à une diminution du risque de diabète de type 2 et à une amélioration de la santé digestive.

    La préservation/conservation des arachides

    Comme les arachides contiennent des quantités élevées de matières grasses, elles peuvent rancir un peu plus facilement. Il est donc important de savoir comment bien les préserver pour qu’elles soient toujours à leur plein potentiel de saveurs.

    Pour éviter que les arachides ne deviennent rances, il suffit de les placer dans un contenant hermétique et de les conserver au réfrigérateur jusqu’à un mois. Si tu désires les conserver plus longtemps sans les faire rancir, place-les dans un contenant hermétique au congélateur. Tu pourras les conserver ainsi jusqu’à 6 mois !

    BON À SAVOIR

    Les arachides destinées à la consommation et celles destinées à la fabrication d’huile sont triées en fonction de leur apparence. Les plus belles arachides sont réservées pour les arachides en pot ou ensachées individuellement, les friandises chocolatées, la vente en vrac et à certains produits transformés, tandis que les moins belles sont plutôt utilisées pour en extraire l’huile et ainsi obtenir l’huile d’arachide qui est une huile ultra intéressante pour la friture en raison de son point de fumée élevé.

    Du beurre d’arachide maison

    Il est assez facile de faire ton propre beurre d’arachide à la maison à partir d’arachides grillées achetées au supermarché. Si tu utilises des arachides non salées, tu obtiendras un beurre d’arachide naturel avec un seul ingrédient ! Comme le beurre d’arachide naturel a tendance à se séparer, il nécessite un brassage vigoureux avant utilisation. Il est même recommandé de le conserver à l’envers et au réfrigérateur pour éviter que l’huile ne remonte à sa surface.

    Pour les versions du commerce, le contenu varie en fonction de la marque, de sa provenance et de son niveau de transformation. Certains beurres d’arachide crémeux du commerce contiennent des arachides grillées, de l’huile de soja, de la maltodextrine de maïs, du sucre, des huiles végétales hydrogénées, du sel, et des mono- et diglycérides.

    Ces ingrédients permettent au beurre d’arachide d’avoir une belle texture (et éviter qu’il se sépare) et une plus longue durée de conservation. Cela permet aussi de le conserver à la température de la pièce, dans le garde-manger.

    Une culture bénéfique pour l’environnement

    La culture de l’arachide est également bénéfique pour l’environnement, car elle favorise la fixation de l’azote dans le sol, améliorant ainsi sa fertilité. De plus, elle contribue à la rotation des cultures, ce qui est essentiel pour maintenir la santé des sols agricoles. Aux États-Unis, les agriculteurs alternent souvent entre la culture de coton et la culture d’arachides, ce qui aide à contrôler les insectes nuisibles.

    Savais-tu que…

    …la majorité des arachides que nous consommons au Canada proviennent de la Géorgie aux États-Unis ?

    En résumé, ne te prive pas de consommer des arachides et du beurre d’arachide, car ce sont des aliments qui possèdent de réels bienfaits pour la santé, qui sont peu transformés — voire pas du tout — et qui permettent de rehausser la saveur de plusieurs plats par le goût unique des arachides !

    Pour plus de recettes, rends-toi sur www.arachides.ca/recettes

    Références