Ah l’ananas… On pense au Sud, au soleil, aux vacances. Son parfum caractéristique le démarque de tous les fruits. Sa chaire jaune et son goût sucré acidulé plaisent à plus d’un. Mais comment faire pousser faire pousser un ananas à la maison?

Cette question fut même l’une des questions les plus demandées sur le Web au cours de l’année 2020! Incroyable, non? Même le jardiner parresseux a répondu à la question! Eh oui, un ananas, nom éponyme de la plante, peut égayer de sa touffe verte exotique ton salon. Jardinier aventurier, avec un peu de chance et surtout de patience, tu dégusteras ton propre fruit préféré dans… 4 ou 5 ans! 

Cet hiver, l’exotisme vient à toi. Voici comment mettre toutes les chances de ton côté pour réussir à faire pousser le plant d’ananas, mais aussi le fruit! C’est le temps d’essayer de faire pousser un plant fruitier à la maison! Avec chance, tu pourras un jour en faire des ananas grillés au sirop d’érable ou encore ce délicieux gâteau renversé à l’ananas

Le choix de l’ananas au supermarché

C’est le toupet, c’est-à-dire l’ensemble des feuilles vertes de l’extrémité supérieure de l’ananas, que tu planteras. De la sorte, choisis à l’épicerie un ananas mûr avec une belle couronne de feuilles intacte. Si la partie inférieure du fruit dégage une odeur sucrée prononcée, il est considéré comme mûr. Tu peux aussi tenter de détacher une feuille de son toupet. Si elle se retire facilement, c’est aussi gage que l’ananas est prêt à être consommé et planté. 

La bouture de l’ananas

Retire la couronne de l’ananas et tordant simplement l’extrémité supérieure du fruit pour détacher le toupet. 

Décroche quelques rangées de feuilles afin de dégager 2 cm de tige. Tu vois quelques petites bosses sur la tige qui est maintenant exposée? Ce sont les racines! 

Maintenant, 2 avenues s’offrent à toi : partir ton ananas dans l’eau ou dans du terreau. Bien qu’il soit plus facile d’opter pour le pot de terre, le début aquatique permet de voir les racines pousser, ce qui peut être intéressant. Cette bouture deviendra une activité familiale! Qui aurait cru que faire pousser un plant fruitier à la maison deviendrait aussi viral?

Dans du terreau 

Cette manière de faire t’épargnera une étape. Remplis alors un pot de 10 à 15 cm de diamètre de terreau humide pour plantes d’intérieur. Laisse environ 2,5 cm d’espace libre au sommet. Enfonce ensuite la tige de la couronne de l’ananas dans le terreau jusqu’aux premières feuilles tout en t’assurant que le tout est solidifié. Laisse ensuite le pot au soleil, près d’une fenêtre.

Dans de l’eau

Suspends la couronne dans un verre d’eau transparent pouvant la supporter. Verse de l’eau jusqu’à ce que la tige soit submergée, sans que les feuilles aient de contact avec le liquide. Comme le pot de terreau, conserve le verre à la température de la pièce, près d’une fenêtre ensoleillée. 

Lorsque les racines apparaissent moindrement, empote de la même manière qu’expliquée ci-dessus. Attention! Ne laisse pas les racines se former davantage afin de prévenir la pourriture lors de la transplantation. 

On dit souvent que la patience est une vertu… Tu en auras effectivement besoin, puisque la croissance des racines peut prendre de 1 à 3 mois. La bouture se transforme peu à peu en plante lorsque de nouvelles feuilles plus longues soutiennent le centre. 

La culture de l’ananas

La patience ne peut qu’être réitérée alors qu’après 1 an, l’ananas aura enfin beaucoup grandi. Il atteindra des feuilles allant jusqu’à 90 cm de longueur. Au moment propice, rempote la plante dans un pot de 20 ou 25 cm de diamètre pour assurer une croissance optimale. 

Heureusement, sa culture est facile et demande peu de soins. Sa seule demande : du soleil. Au fait, mensonge. Elle demande aussi un peu d’arrosage et d’engrais. Assure-toi que le terreau soit sec avant d’ajouter de l’eau afin d’éviter d’imbiber toutes les racines. Ajoute une pincée d’engrais commercial à chaque arrosage! Petit truc : enfonce un doigt dans le terreau pour voir s’il est encore humide. Omets l’engrais l’hiver; la plante sera en repas végétatif. 

Pour espérer récolter un fruit, le soleil est primordial. Bien que la plante puisse pousser à la mi-ombre, elle ne produira pas de fruit dans cette condition. L’air sec des maisons n’est pas un problème pour l’ananas. Toutefois, l’été, place le pot à l’extérieur pour s’acclimater aux conditions de plein air!

Faire pousser un ananas… enfin!

Habituellement, 2 ans sont nécessaires pour qu’un fruit mûrisse sur la plante. L’ananas mûrit à la maison de la sorte si la température ambiante est à 18 °C, puis s’il a une forte luminosité et un arrosage fréquent. Le fruit sera néanmoins plus petit que les ananas commerciaux. Dans les conditions météorologiques du Québec, quelques années de plus s’ajoutent au sablier.

Bon à savoir : un ananas meurt et se déssèche après avoir fructifié. Il laisse cependant quelques boutures que tu pourras planter si tu veux retenter l’expérience une deuxième fois. Cette fois-ci, empote tous les rejets et la couronne de la plante initiale pour envahir ta maison d’exotisme!

En résumé !

A-ga-dou dou dou pousse l'ananas et mouds le café! Tu auras besoin de plusieurs tasses de café avant que ton ananas pousse enfin! Tu croyais que manger ton ananas dans 4 ou 5 ans était une blague? Malheureusement, non… Mais avec beaucoup de détermination, tu consommeras enfin ton propre ananas! De magnifiques fleurs fructifient de la plante. Bien que la croissance du fruit soit très longueur, les fleurs, elles, ne durent qu’une journée.

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!