Aussi connu sous le nom d’orange sumo, cet agrume aux allures spéciales est caractérisé par une protubérance au niveau du réceptacle floral. Bien que ce fruit puisse sembler peu attirant de par sa peau ridée et épaisse, sa saveur ne reflète en rien son apparence un peu moche. L’expression les apparences sont souvent trompeuses s’applique tout à fait à la mandarine sumo!

D’où vient le nom loufoque de la mandarine sumo?

La mandarine sumo a été développée par un fermier au pays du Soleil levant, le Japon, en 1972. Un processus d’hybridation entre une variété d’oranges (Kiyomi) et une mandarine préalablement croisée avec un pomelo (Pokan) a permis de créer ce délicieux fruit.

Portant présentement le nom dekopon au Japon, la mandarine sumo a changé de nom après d’être introduite dans le marché américain en raison de ses origines nippones, mais également en raison de sa forme qui rappelle celle d’un lutteur sumo.

Les caractéristiques de la mandarine sumo

Grâce à sa peau texturée, la mandarine est très facile à éplucher – voire l’agrume le plus facile à peler d’entre tous!

Premièrement, tu dois enlever la protubérance du fruit en exerçant une légère rotation à l’aide de tes doigts. Ensuite, il ne te restera qu’à détacher la peau du fruit, processus qui se fait sans difficulté, car les quartiers sont pratiquement déjà déliés de l’écorce. Il ne te reste plus qu’à séparer les quartiers les uns des autres et dà déguster!

Le goût de la mandarine sumo

Son goût est caractérisé comme étant doux et très différent de l’orange ou de la mandarine. En outre, ce fruit est plus sucré et possède une saveur d’agrume qui est plus prononcée que celle de l’orange sanguine.

Tu peux retrouver les mandarines sumo jusqu’au mois d’avril sur les tablettes des supermarchés.

Étant sans pépin, elle fera le bonheur des amateurs d’agrumes. Son prix est généralement plus élevé que les oranges Navel, les pamplemousses ou les clémentines, mais il en vaut vraiment la peine. Ce prix plus élevé est justifié par le fait qu’il s’agisse de l’agrume le plus difficile à cultiver selon plusieurs agriculteurs, car les blessures au niveau de sa peau plutôt délicate et le risque accru de coups de soleil sont deux difficultés fréquemment rencontrées.

Psst! Est-ce que la belle couleur orange de certains agrumes est réelle ou sont-ils peints? Découvre-le ici.

Anatomie de l’agrume

En regardant d’un peu plus près la peau de la mandarine sumo, il est possible de voir de petits orifices foncés qui peuvent faire penser aux pores de la peau. Ce sont en réalité de toutes petites glandes sécrétrices d’essence qui donnent à l’orange son odeur particulière.

Pour les recettes qui requièrent le zeste de l’agrume, c’est l’essence contenue dans ces petites cavités qui rehausse tant les saveurs.

À l’intérieur de la peau, du côté de la partie blanche, se retrouvent des nervures qui ressemblent un peu à des veines. Il s’agit en réalité de faisceaux conducteurs qui permettent d’irriguer les différents quartiers du fruit.

C’est le même principe que notre système circulatoire. Ces faisceaux acheminent les nutriments à l’orange afin qu’elle puisse grossir et devenir bien juteuse.

En résumé !

L’orange sumo est un fruit que l’on peut déguster en collation, dans une salade ou en dessert. Son goût savoureux et frais ne déçoit pas!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!