Crois-tu que certains aliments ont le pouvoir de ralentir la digestion? La réponse est oui! Il est bien connu que les matières grasses ont un impact sur la digestion et ralentissent la vidange gastrique. Quant aux fibres alimentaires et aux protéines, elles jouent un rôle crucial sur le sentiment de satiété. Le nouveau venu? L’amidon résistant!

Les bienfaits de l’amidon

Jusqu’à tout récemment, on considérait que l’amidon présent dans les aliments était complètement digéré dans le petit intestin. Par contre, plusieurs études démontrent qu’une quantité non négligeable de l’amidon ingéré résiste à l’hydrolyse dans le petit intestin. Il arrive ensuite intact dans le côlon sous la forme d’amidon résistant. Ce dernier subit une fermentation dans le côlon sous l’action de la flore intestinale. Cette fermentation permet de réduire les diarrhées, puisqu’elle stimule l’absorption des liquides et des électrolytes par le côlon.

De plus, une consommation régulière d’amidon résistant hausse la sécrétion de ghréline au cours des repas, une hormone qui augmente la sensibilité à l’insuline. De nouvelles recherches montrent qu’il contribue également à la perte de poids chez des individus obèses souffrant de diabète de type 2.

La quantité contenue dans les aliments

La quantité d’amidon résistant présente dans un aliment varie, entre autres, selon le mûrissement, sa variété et le mode de cuisson.

Par exemple, une banane verte contient plus d’amidon résistant qu’une banane jaune (ou brune!) qui est bien mûre. Dans la banane, l’amidon se transforme tranquillement en sucre, ce qui fait qu’une banane mûre est plus sucrée (et donc idéale pour les pains aux bananes!).

En ajouter dans les aliments?

Des chercheurs se sont intéressés à l’effet de l’amidon résistant sur la réponse métabolique après un repas. Plus spécifiquement, l’effet examiné était sur la sensibilité à l’insuline chez les patients diabétiques de type 2. Les chercheurs ont remplacé des glucides présents dans un bagel par de l’amidon résistant.

Les résultats démontrent que l’ajout pourrait être utilisé en guise de substitution aux différents glucides utilisés en cuisine (dont les farines, les fécules…) dans le but de diminuer le taux de sucre dans le sang après un repas et d’améliorer la sensibilité à l’insuline. 

En résumé !

Dans une perspective d’avenir, l’ajout d’amidon résistant dans les aliments tels que le pain et les autres produits céréaliers serait une bonne stratégie pour aider à reconnaître les signaux de satiété et aussi pour apprendre à mieux contrôler ses portions tout en profitant de ses bienfaits sur la santé!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!