Eau minérale, vitaminée, naturelle, de source… l’offre d’eau embouteillé abonde sur le marché. Devant cette abondance, il peut devenir difficile de faire un choix. Est-ce que certaines d’entre-elles offrent des avantages réels au consommateur? Devrait-on simplement opter pour l’eau provenant directement du robinet plutôt qu’une bouteille d’eau? Apprends-en plus sur l’univers de l’eau embouteillée!

L’eau en bouteilles de plastique et l’environnement

La première chose qui te vient sûrement en tête lorsque l’on parle d’eau embouteillée est son effet désastreux sur l’environnement. Sans aucun doute, l’utilisation quotidienne de bouteilles de plastique ne peut qu’augmenter l’empreinte écologique des consommateurs.

Cependant, les dernières statistiques en lien avec leur consommation se font rassurantes. La sensibilisation en lien avec la diminution des déchets et l’utilisation de matières recyclables porte fruit. Alors que 30 % des ménages canadiens consommaient de l’eau embouteillée en 2007, la proportion a chuté à seulement 19 % en 2015! Imagine aujourd’hui… Le pourcentage est encore mieux!

Quoi qu’il en soit, ces dernières demeurent très utiles pour se désaltérer lorsqu’on est loin de la maison. À ce moment, il devient pertinent d’être en mesure de faire un choix éclairé.

L’eau a-t-elle un goût?

L’eau est reconnue comme étant une boisson de choix, car elle permet de s’hydrater sans fournir de calories. C’est donc la boisson diète par excellence! Par contre, certains la trouvent plutôt fade et insipide, et n’aiment pas la consommer telle quelle. Leur motivation à boire de l’eau n’y est tout simplement pas. Tout est une question de perception. L’eau possède bel et bien un goût propre, et toutes les eaux n’ont pas le même. Le goût est subjectif et peut être influencé par les habitudes de vie, les facteurs biologiques et par certains facteurs externes, comme la provenance de l’eau. Les minéraux dissous dans l’eau influent également sur son goût. As-tu déjà remarqué l’utilisation de l’expression partie par million (ppm) sur les eaux embouteillées? Cela fait référence au nombre de particules présentes dans un volume défini d’eau. Ces particules procurent à l’eau son goût distinctif — que certains qualifient d’absence de goût. C’est vrai qu’il n’est pas facile de qualifier la saveur de l’eau comme on le ferait pour un bon vin, mais des chercheurs ont trouvé qu’au moins quatre composéss affecteraient le goût de l’eau et seraient plus facilement perceptibles par les récepteurs de nos papilles. Ces composés sont le bicarbonate, le sulfate), le calcium et le magnésium. Certains embouteilles affichent les ppm pour certains de ces composés.

Les catégories d’eau embouteillée

L’eau de source, minérale ou traitée

L’eau embouteillé se divise en deux grande catégories :

  • L’eau de source;
  • L’eau traitée.

Une eau provenant d’une nappe souterraine sera nommée eau de source si cette dernière contient une concentration inférieure à 500 mg/L en sels minéraux et eau minérale si la concentration dépasse la barre des 500 mg/L. L’eau provenant d’une nappe souterraine a pour avantage d’être à l’abri de la pollution, cette dernière ne nécessite donc aucun traitement chimique. Ces eaux sont donc dites « naturelles ».

L’eau traitée, elle, provient d’un centre de traitement municipal ou d’une source de surface. Cette dernière est une eau équivalente à celle du robinet, mise en bouteille. L’eau traitée peut également être distillée (si traitée par distillation), ozonée (si traitée par ozone) ou gazéifiée (s’il y a ajout de dioxyde de carbone).

Donc, une eau de source semble être un gage de qualité supérieure.

Qu’est-ce que l’eau ozonée?

On trouve fréquemment l’ozone parmi la liste d’ingrédients d’eaux embouteillées. À quoi cela réfère-t-il ? L’eau ozonée est une eau qui a subi un processus de désinfection dans le but d’éliminer tout goût, toute odeur ou même bactérie qui aurait résisté à l’étape de filtration. Ce processus est fréquent et permet d’éliminer le goût plus prononcé de certains minéraux, comme le calcium et le chlore.

L’eau vitaminée

Alors qu’il peut sembler justifié d’opter pour une eau de source, l’eau vitaminée offre un tout autre tableau. En effet, ces boissons contiennent certes des vitamines, mais celles-ci s’accompagnent aussi d’une importante quantité de sucres! En effet, une boisson de type VitaminWater contient en moyenne 32 g de sucres alors qu’une boisson gazeuse en contient près de 40 g.  Une alimentation équilibrée au quotidien devrait suffire à combler tes besoins de vitamines… Alors nul besoin d’opter pour une eau vitaminée!

Les nouvelles tendances dans l’industrie de l’eau embouteillée

Apparemment, l’industrie n’avait pas sortie tous les cartes de son jeu. La vente d’eau embouteillée doit assurément être lucrative puisqu’un nouveau produit a récemment fait son apparition sur les tablettes. Il s’agit de l’eau Life WTR. Cette dernière se positionne comme une eau purifiée au pH équilibré, à laquelle certains électrolytes sont ajoutés. Tous ceci semble en fait être davantage un coup de marketing qu’une réelle opportunité pour le consommateur.

Mais quel est l’avantage de consommer un produit au pH équilibré alors que ce dernier se dirige directement dans l’estomac? Avec un pH extrêmement acide, l’estomac régularisera l’acidité, donc nul besoin de se préoccuper du pH de l’eau ingérée. C’est un peu futile… non?

De plus, les électrolytes supplémentaires ne sont pas réellement nécessaires au quotidien, puisque l’alimentation remplit déjà très bien ce rôle. Elles le deviennent dans le cas d’un effort soutenu d’une durée supérieure à une heure. Cependant, dans ce cas, les boissons pour sportifs sont plus adaptées puisque celles-ci sont également une source de glucides, ceux-ci étant nécessaires à la récupération post-entraînement.

L’eau du robinet

Si ton budget et ta conscience environnementale t’empêche de consommer l’eau de source au quotidien, l’eau du robinet demeure la meilleure option! L’eau en bouteille, c’est toujours mieux dans des bouteilles réutilisables avec de l’eau du robinet!

Une surveillance des paramètres microbiologiques, chimiques et physiques se font périodiquement à la sortie des usines de traitement des eaux. Alors que l’eau embouteillée est réglementée par le fédéral, l’eau du robinet est sous la juridiction du provincial. Toutefois, les normes de qualité sont similaires. L’eau du robinet est traitée au chlore et sa saveur est parfois perceptible. Si tu souhaites éliminer le chlore de l’eau, tu n’as qu’à laisser reposer un pichet d’eau à l’air libre. Étant fortement volatil, le chlore contenu dans l’eau s’évaporera.

Depuis quelques années, des machines d’eau pétillante, comme la Sodastream, la Spärkel ou la magnifique et très dispendieuse aarke, qui permettent de transformer l’eau du robinet en eau gazeuse, prennent énormément de place sur le marché. Loin d’être essentielles, elles permettent tout de même, d’une certaine façon, de valoriser l’eau du robinet.

En résumé !

L'eau est indispensable à la vie et à la santé! N’oublie pas que les recommandations en matière d’hydratation sont d’au minimum 30 ml/kg de poids corporel par jour, et ce, peu importe que tu la préfères embouteillée ou non!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!