• Constipation, quoi faire?
  • La constipation, quoi faire?

    Quand l'envie d'aller à la toilette devient une source de stress Les causes et les conséquences de la constipation

Ça fait quelques jours que tu n’es pas allé faire un numéro deux et tu te sens ballonné? Eh bien, tu es probablement constipé! Chez certaines personnes, la constipation apparaît soudainement et disparaît rapidement. Chez d’autres, elle peut débuter progressivement et durer longtemps. Mais quelles sont les causes et les conséquences de la constipation? C’est un problème de santé si courant qu’il touche environ 25 %1Pare, P., Ferrazzi, S., Thompson, W. G., Irvine, E. J., & Rance, L. (2001). An epidemiological survey of constipation in Canada: definitions, rates, demographics, and predictors of health care seeking. <i>The American journal of gastroenterology</i>, <i>96</i>(11), 3130-3137. des Canadiens. Apprends-en davantage sur la constipation et traite-la rapidement la prochaine fois qu’elle se pointera le bout du nez!

Qu’est-ce que la constipation?

Les habitudes intestinales de chaque personne sont différentes. Certains vont à la selle trois fois par jour tandis que d’autres y vont aux deux jours. Alors, comment savoir si tu es constipé? Eh bien, c’est simple! En fait, la constipation, c’est lorsque tes selles sont plus difficiles à évacuer qu’à l’habitude. Tu peux aussi te qualifier de constipé si tu vas à la selle trois fois ou moins par semaine.

Les signes de la constipation

L’évacuation de petites selles dures ainsi qu’une sensation permanente de plénitude pourraient être de bons indices de constipation. Aussi, tu pourrais souffrir de crampes ou de douleurs abdominales et avoir la sensation que tes selles ne veulent pas quitter ton rectum. Autrement, si tu dois forcer jusqu’à trembler lors de l’évacuation de tes selles, tu es probablement constipé.

Le mécanisme d’évacuation

Le tube digestif s’étend de la bouche au rectum. Les aliments y cheminent grâce aux contractions des organes, c’est un phénomène appelé le péristaltisme. Cela dit, le responsable de l’évacuation, c’est le côlon! Il se charge d’abord d’absorber l’eau et les nutriments résiduels présents dans ton système digestif, laissant de côté les déchets (selles). Ensuite, les muscles du côlon propulseront les déchets vers le rectum, où ils seront ultérieurement évacués.

Les causes de la constipation

La constipation survient lorsque le transit digestif est ralenti. En conséquence, l’organisme absorbe une plus grande quantité d’eau dans les selles et ces dernières deviennent dures, sèches et difficiles à évacuer. Plusieurs causes peuvent mener à cette condition, en voici quelques-unes :

  • Un changement de routine;
  • Un changement au niveau de l’alimentation;
  • La déshydratation;
  • Une faible consommation de fibres alimentaires;
  • Le stress;
  • Un mode de vie sédentaire;
  • La prise de certains médicaments comme les suppléments de fer;
  • Certaines conditions médicales telles que certains troubles gastro-intestinaux ainsi que le diabète.

Les fibres et la constipation

Les fibres sont d’une importance majeure pour la santé intestinale. Les fibres dites insolubles sont reconnues pour augmenter le poids des selles tandis que les fibres solubles forment un gel aidant les excréments à glisser dans l’intestin. Alors, une diète faible en fibres rendra difficile l’expulsion des selles.

À l’inverse, une diète très riche en fibres pourrait aussi mener à la constipation. Comment est-ce possible? Avec une consommation insuffisante d’eau! Rappelle-toi toujours que les fibres alimentaires doivent être consommées avec beaucoup de liquides!

BON À SAVOIR : Les aliments riches en fibres sont présents dans plusieurs groupes alimentaires. Découvre-les dans l’article Les aliments riches en fibres!

Le stress et la constipation

Les papillons nerveux dans l’estomac, ça te dit quelque chose? Si oui, tu as déjà compris que tes systèmes nerveux et digestif sont en constante communication! En fait, le système nerveux peut affecter le système digestif, mais l’inverse est aussi vrai! En effet, les problèmes de constipation peuvent créer du stress et ainsi former un cercle vicieux anxiogène.

Que ce soit ton cerveau ou ton système digestif qui mène le bateau, comprendre leurs interactions pourra t’aider. Pour débuter, il est primordial de comprendre comment le système nerveux est divisé. En réalité, il comprend les systèmes sympathique et parasympathique. Ces derniers travaillent généralement en tandem. D’un côté, le système nerveux parasympathique gère les activités au repos comme la digestion. D’un autre côté, le système nerveux sympathique prépare l’organisme à agir en réponse à un stress. Plus précisément, lors d’une situation stressante, il libérera des hormones comme l’adrénaline ayant pour effet d’augmenter les fonctions respiratoires et cardiaques, délaissant ainsi le système digestif. De cette manière, le transit digestif est ralenti et la constipation peut être occasionnée.

Psst! Tu cherches un moyen d’aider ta santé intestinale? Assure-toi de consommer 5 à 10 g de fibres par repas!

La vieillesse et la constipation

La prévalence de la constipation augmente avec l’âge, mais pourquoi? Tout d’abord, le vieillissement entraîne une dégénérescence naturelle des organes, dont le tube digestif. Peu à peu, le tube digestif travaille de moins en moins bien et le péristaltisme devient moins efficace. Aussi, les personnes plus vieilles ont tendance à être moins actives, un facteur augmentant les risques de constipation. Autrement, les personnes âgées souffrent davantage de maladies et prennent plus de médicaments que les plus jeunes, pouvant encore une fois, mener à l’apparition de la constipation.

Les conséquences de la constipation

La constipation peut te faire sentir constamment ballonné et inconfortable. En plus, l’expulsion de selles sèches et dures suite à un épisode de constipation peut créer des fissures anales au passage. Ces fissures sont souvent très petites, mais excessivement douloureuses. Aussi, en forçant davantage pour aller à la selle, les veines du rectum et de l’anus peuvent gonfler et ainsi former des hémorroïdes. Ces hémorroïdes peuvent démanger, être douloureux et même saigner lors du passage des selles.

Quand t’inquiéter en cas de constipation?

La constipation ne dure habituellement pas très longtemps et peut être traitée par des soins personnels. La majorité du temps, elle ne provoquera que des douleurs abdominales légères. Toutefois, il peut arriver qu’un épisode aigu de constipation nécessite une visite à l’urgence.

Si tu souffres d’un des symptômes suivants, il est recommandé d’aller voir un médecin :

  • Douleurs abdominales intenses et/ou constantes;
  • Ballonnements importants;
  • Vomissements;
  • Présence de sang dans les selles.

De tels symptômes pourraient être le signe d’une condition médicale grave tels qu’une perforation de l’intestin, une obstruction intestinale, une appendicite ou même le blocage de la circulation sanguine dans l’intestin. N’endure donc pas ce malheur et consulte rapidement un médecin.

Savais-tu que…

si tu souffres de vomissements lors d’un épisode de constipation, cela pourrait être dû à un fécalome? Le fécalome est la forme la plus sévère de constipation. Il s’agit d’une accumulation importante de selles dures et sèches coincées dans le côlon. Cette situation est dangereuse et nécessite une attention médicale immédiate.

Comment prévenir la constipation?

Les conseils pour prévenir la constipation sont similaires à ceux pour la soulager. Dans tous les cas, essaie ce qui suit :

  • Mange beaucoup de fruits, de légumes et de céréales entières pour consommer suffisamment de fibres alimentaires;
  • Hydrate-toi suffisamment;
  • Limite ta consommation de café et d’alcool;
  • Favorise un mode de vie régulier;
  • N’ignore pas ton envie d’aller aux toilettes;
  • Bouge quotidiennement.

Comment soulager la constipation?

Modifier ton régime alimentaire et augmenter ton niveau d’activité physique sont les méthodes les plus simples et les plus rapides pour traiter la constipation. Concrètement, tu pourrais augmenter ton apport en fibres alimentaires, boire beaucoup d’eau et faire le tour du quartier après le goûter!

Si ces astuces ne fonctionnent pas après quelques jours, les laxatifs pourraient t’aider. Réfère-toi au pharmacien présent dans la pharmacie du coin, il pourra de guider dans cette allée bien garnie. Autrement, si pour toi la constipation est un problème récurrent, discutes-en avec ton médecin. Celui-ci pourra te prescrire différents médicaments pouvant t’aider.

Pour te soulager, il suffit parfois d’ajouter un petit banc sous tes pieds!

L’idée est de te donner une position plus accroupie (celle que tout humain adoptait avant la création des toilettes modernes). Comme cela, ton côlon serait mieux aligné pour décharger et tu n’aurais pas besoin de forcer autant! Selon une étude, 90 % des 52 volontaires auraient déclaré avoir moins de difficulté à aller à la selle après avoir utilisé un banc sous leurs pieds pendant 1 mois!2Modi, R. M., Hinton, A., Pinkhas, D., Groce, R., Meyer, M. M., Balasubramanian, G., ... & Stanich, P. P. (2019). Implementation of a defecation posture modification device: impact on bowel movement patterns in healthy subjects. <i>Journal of Clinical Gastroenterology</i>, <i>53</i>(3), 216.

Le jus de pruneau pour contrer la constipation?

Oui, oui! Le jus de pruneau est une aussi bonne option que les laxatifs! En plus de fournir plusieurs vitamines et minéraux, le jus de pruneaux est riche en fibres. En effet, une tasse de jus fourni environ de 3 g de fibres! Comme mentionné précédemment, les fibres alimentaires sont un outil précieux pour le transit intestinal. D’ailleurs, la prune contient des quantités importantes de sorbitol, un édulcorant. Traversant le corps sans être digéré, le sorbitol absorbe une partie du liquide intestinal et gonfle. De cette manière, il aide les selles à être plus humides et lourdes, ce qui aide le corps à les expulser.

En résumé !

La constipation est courante et ses causes sont nombreuses. Lorsque tu as de la difficulté à aller à la selle, augmente ta consommation de fibres alimentaire et bois beaucoup d'eau. En plus, assure-toi de bouger régulièrement! Ces petits conseils sont simples, mais ils pourraient bien te sauver plusieurs minutes sur le bol de la toilette.

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!