Plusieurs rôtisseries reçoivent des plaintes ou des commentaires disgracieux sur les réseaux sociaux concernant la couleur de leur poulet. Si tu as déjà mangé du poulet et que tu as aperçu une teinte rosée, tu as probablement pensé qu’il était cru! Le poulet cru dégoûte les gens, et personne ne voudrait une salmonellose ou une toxi-infection alimentaire. Et avec raison!

Psst! Mais le poulet rosé occasionne-t-il réellement un danger pour notre santé?

Les dangers de consommer du poulet cru

Il y a bel et bien un risque pour ta santé à consommer du poulet cru, car tu pourrais développer une bactérie mortelle. La salmonelle est hors de tout doute la bactérie la plus connue. On la retrouve dans l’intestin de plusieurs animaux, y compris dans celui des oiseaux. Une bactériose du type de la salmonellose peut entraîner des complications graves et même mettre ta vie en danger.

Toutefois, les principales complications qui lui sont associées sont la diarrhée, les crampes abdominales, les nausées, les vomissements, la fièvre, les frissons et les maux de tête.

La deuxième bactérie, mais non la moindre est la campylobacter, à l’origine de plusieurs symptômes gastro-intestinaux. En effet, la campylobactériose est la cause la plus fréquente de diarrhée causée par les aliments.

Est-ce correct de manger du poulet rosé?

Ton conditionnement à associer la couleur du poulet à son degré de cuisson est probablement très fort, mais, à 74 °C, il est possible que la chair de ton poulet garde une teinte rosée tout en étant 100 % sécuritaire. En effet, une protéine nommée myoglobine, fixée sur les cellules des tissus, et l’hémoglobine, une protéine que l’on retrouve dans le sang, sont responsables de la couleur rouge. Ces protéines réagissent avec l’oxygène pour donner une teinte rosée aux aliments.

Tout comme le poulet, le poisson cru demande une attention particulière. Les précautions à prendre avec notre nourriture, c’est bon à savoir!

  • Le plus grand risque ne concerne en rien la couleur de la volaille, mais plutôt son degré de cuisson. Une cuisson adéquate a pour but premier d’éliminer les bactéries. Si ton poulet atteint une température interne de 74 °C/165 °F, il n’y a aucune chance que ces bactéries survivent!

Une fois les volailles au four ou sur le tournebroche, plusieurs réactions chimiques ont lieu et peuvent faire ressortir une couleur rosée à des degrés variables. Dans la plupart des cas, on observe ce phénomène chez les plus jeunes volailles en raison de leur peau et de leurs os plus minces qui augmentent la réaction avec l’oxygène. La couleur de la volaille peut aussi être influencée par une tonne d’autres facteurs, comme son sexe, son alimentation, la variété ou encore si la volaille a été congelée. La couleur de la chair n’est donc pas un bon indicateur de la cuisson d’une viande!

Précautions à prendre en cuisine pour manipuler la volaille

Tu n’as plus peur du poulet rose? Il est cependant important de bien manipuler cette viande afin d’éviter tout risque de contamination. Ne dégèle jamais la viande à la température de la pièce et même dans ton évier! En effet, tu dois éviter à tout prix que le poulet ne se retrouve dans la zone de danger. Cette zone de danger se situe entre 4 °C et 60 °C. La meilleure façon de le dégeler est au réfrigérateur sur une plaque ou dans une assiette. Ainsi, tu évites la contimation des autres aliments par le jus du poulet.

Ensuite, lorsque tu manipules le poulet cru, tout ce qui a été en contact avec la viande doit être lavé. Rien ne peut être utilisé pour une autre tâche. Le lavage de tes mains est extrêmement important dans ces situations. La volaille ne doit jamais être cuite en 2 temps pour éviter encore une fois qu’elle se retrouve dans les zones de températures dangereuses où les bactéries se prolifèrent rapidement.

En résumé !

La prochaine fois que ton poulet sera rosé, demande-toi plutôt si la bonne température interne a été atteinte. Dans le doute, abstiens-toi. Par contre, les rôtisseries ont des normes très strictes en matière de salubrité. Elle connaissent mieux que quiconque la cuisson et la manipulation du poulet! De la sorte, elles garantissent une cuisson parfaite à tout coup! Et du bon poulet, c'est du bonbon!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!