La fin de la journée a sonné, tu t’apprêtes à quitter le bureau et à enfiler ton ensemble de sport pour un entraînement avant le souper. La hantise des sportifs est bien de mourir de faim durant la pratique d’activité physique. Quoi faire pour éviter de se sentir affamés alors que notre entraînement bat son plein? Découvre les meilleures collations pour les gens actifs.

Tout d’abord, il faut savoir que la collation idéale pré-entraînement comprend à la fois des glucides et des protéines. De plus, celle-ci devrait être consommée environ une heure et demi avant le début de l’activité physique. Ainsi, la digestion sera amorcée et ne t’incommodera pas pendant le sport.

10 collations futées pour l’apéro du sportif

Protéines Glucides
60 ml (¼ de tasse) de trempette de tofuCraquelins, quelques crudités et cornichons
125 ml (½ tasse) de légumineuses en conserve ou grillésFruits (par exemple raisins, orange ou poire)
125 ml (½ tasse) de fromage cottageMangue ou pêches en morceaux
125 g (½ tasse) de yogourt grec à la vanille ou aromatisé
*Si tu préfères la version nature, agrémente-le d’un soupçon de sirop d’érable!
Petits fruits (fraises, bleuets, framboises)
60 ml (ou ¼ de tasse) de mélange de noixFruits séchés (canneberges, abricots, dattes)
50 g de cubes de fromageBiscuits aux figues
250 ml de laitMuffin maison aux bananes
Smoothie à base de lait avec un peu de yogourtFruits surgelés (banane et petits fruits)
Beurre d’arachide ou beurre de noix (15 à 30 ml)Pomme
Œufs cuits durs (2)Craquelins

Quelques pièges à éviter

Évite d’être affamé en fin de journée. Ceci réitère l’importance des repas équilibrés. Le déjeuner et le dîner comptent, même si tu pratiques un sport en fin de journée. Assure-toi que ton déjeuner contienne suffisamment de glucides (pain, céréales, gruau, etc.) et une source de protéines (yogourt grec, lait, œuf, fromage cottage, noix, etc.). Ton dîner devrait également renfermer une portion de glucides (riz, quinoa, couscous, pâtes), des protéines (poisson, poulet, légumineuses) et beaucoup de légumes.

N’hésite pas à clore le repas avec un fruit et un verre de lait ou un yogourt. Ainsi, une alimentation équilibrée et satisfaisante t’aidera à résister aux aliments peu nutritifs auxquels on succombe facilement en passant devant la machine distributrice du bureau.

Les liquides à la rescousse comme collation

Tes besoins en liquides sont tout aussi importants. Certes, la faim est souvent confondue avec la soif, si ton urine est claire et pâle, cela signifie que tu es adéquatement hydraté. Si elle est plutôt foncée, il serait important de boire davantage. L’eau, le lait, le café et le thé représentent de saines options pour optimiser votre niveau d’hydratation.

Finalement, tiens-toi loin des aliments riches en gras et épicés puisqu’ils sont plus difficiles à digérer. Les aliments très salés sont à proscrire en raison de leur effet déshydratant.

Quand l’entraînement dure plus de 90 minutes

Si ton activité physique dure moins qu’une heure, l’eau ou encore, l’eau gazéifiée, est suffisante pour vous maintenir hydraté. Par contre, au-delà de 90 minutes, une légère collation ou une boisson pour sportifs s’avère nécessaire pour fournir le carburant dont vos muscles ont besoin. Pendant l’entraînement, les fruits séchés, les gels pour sportifs ou encore la compote de pommes sont de bonnes options à privilégier.

Collation post-entraînement : requise ou non?

Si la durée de ton entraînement à intensité élevée est inférieure à une heure, une collation n’est pas nécessaire et l’eau est amplement suffisante pour te réhydrater. Toutefois, lorsque l’activité physique s’échelonne au-delà d’une heure, il est recommandé de renflouer les réserves le plus rapidement possible en s’offrant une collation contenant à la fois protéines et glucides. Si tu prévois souper peu de temps après l’entraînement, celui-ci sera parfait pour refaire le plein d’énergie.

Encas d’avant-souper pour personne sédentaire? Pas nécessaire!

Il s’agit en fait d’une mauvaise habitude de collationner tout juste avant le souper sauf si tu prévois bouger en soirée. Si la faim te tiraille lorsque le souper approche, c’est peut-être le signe que ton dîner n’était pas équilibré et suffisamment satisfaisant.

N’hésite pas à prendre une petite collation renfermant des protéines au milieu de l’après-midi afin de te soutenir jusqu’au repas. Par conséquent, tu éviteras de dévorer les aliments qui te tomberont sous la main juste avant le souper. Aie toujours des crudités lavées et coupées dans le frigo – grignote-les en préparant le souper et tu bonifieras du coup ta consommation quotidienne de légumes.

En résumé !

Bref, grâce à ces conseils pratiques, il n’y a plus de raison de ne pas intégrer l’activité physique, même en fin de journée. Profite de ces judicieux trucs et hop, file à l’entraînement! Prends plaisir à bouger en choisissant une activité qui te plait, c’est la clé du succès pour persévérer.

Terme connexe

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!