Biologique, équitable, local, sans OGM, sans pesticides… il est facile de t’y perdre! Heureusement, des organismes existent pour t’aider à y voir plus clair. C’est le cas de l’organisme EWG qui, chaque année, sort la liste des 12 fruits et légumes les plus exposés aux pesticides, appelée la Dirty Dozen. À l’opposé, l’organisme dévoile également celle des 15 fruits et légumes les moins exposés aux pesticides, nommée Clean Fifteen.

Psst! Principalement à cause des pesticides, peux-tu manger la pelures des fruits? La réponse à ta question… juste ici!

Qu’est-ce que l’EWG?

The Environmental Working Group (EWG) est un organisme à but non lucratif qui a comme mission de donner aux gens les moyens de vivre plus sainement dans un environnement plus sain. L’organisation aspire à offrir de l’information à la population et les ressources nécessaires de façon à ce qu’elle puisse faire de meilleurs choix pour eux comme pour l’environnement.

Entre autres, depuis 2004, l’EWG se base sur les rapports du U.S. Department of Agriculture (USDA) et du Food and Drug Administration (FDA), qui testent la teneur en pesticides de plus de 38 800 aliments, pour diffuser la Dirty Dozen et la Clean Fifteen.

La fameuse Dirty Dozen

La Dirty Dozen est une liste créée par l’EWG qui énumère les 12 fruits et légumes ayant les teneurs les plus élevées en pesticides. Voici la Dirty Dozen de 2021 :

  • Les fraises;
  • Les épinards;
  • Le chou vert frisé (kale), le chou cavalier et les feuilles de moutarde;
  • Les nectarines;
  • Les pommes;
  • Les raisins;
  • Les cerises;
  • Les pêches;
  • Les poires;
  • Les poivrons et les piments;
  • Le céleri;
  • Les tomates.

La Clean Fifteen

À l’opposé de la Dirty Dozen, la Clean Fifteen dresse la liste des 15 fruits et légumes ayant les teneurs les plus faibles en pesticides. Cela ne signifie pas qu’ils ne contiennent aucun pesticides, mais bien que parmi les aliments analysés, ce sont ceux qui en avaient le moins. Voici la liste de 2021 :

  • Les avocats;
  • Le maïs sucré;
  • Les ananas;
  • Les oignons;
  • La papaye;
  • Les pois verts surgelés;
  • L’aubergine;
  • Les asperges;
  • Le brocoli;
  • Le chou vert;
  • Les kiwis;
  • Le chou-fleur;
  • Les champignons;
  • Le melon miel;
  • Le cantaloup.

De petites quantités de maïs sucré, de papaye et de courge d’été vendues aux États-Unis sont produites à partir de semences génétiquement modifiées. Les variétés biologiques de ces cultures te permettront notamment d’éviter les produits génétiquement modifiés.

À quoi servent les pesticides?

Les pesticides, ou produits phytopharmaceutiques, servent à protéger les champs agricoles de différentes menaces comme les mauvaises herbes, les insectes et les rongeurs… Ces indésirables sont appelés les « bio-agresseurs ».

Parmi les pesticides les plus souvent utilisés se retrouvent les fongicides, qui protègent les champs contre la propagation de champignons responsables de nombreuses maladies, et les insecticides, qui permettent de réduire les attaques d’insectes ravageurs.

Quelle est la définition d’un pesticide? 

Selon le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, un pesticide est défini comme étant un produit conçu pour détruire des organismes considérés comme indésirables ou nuisibles. Les produits sur le marché renferment un ou plusieurs ingrédients actifs et des produits de formulation.

Le savais-tu?

Outre la définition courante, les pesticides possèdent aussi une définition juridique. Deux termes désignent ces produits : « produits antiparasitaires » au niveau fédéral et « pesticides » au niveau provincial.

Les herbicides, qui limitent le développement des mauvaises herbes

L’ajout de pesticides permet de limiter les risques de perte de récoltes et d’assurer un rendement optimal. Sans le recours aux pesticides, certains agriculteurs risquent de ne pas atteindre leur seuil de rentabilité en raison de potentielles pertes.

Les insectes et les maladies peuvent non seulement affecter le rendement des récoltes, mais aussi la qualité des aliments. Utilisés à bon escient, les pesticides permettent de préserver le goût, l’apparence, les nutriments et la bonne conservation des aliments. Les pesticides permettent de lutter contre le développement de mycotoxines, soit des contaminants causés par certains champignons. Les mycotoxines peuvent s’avérer dangereuses pour la santé humaine et animale.

Comment appliquer la Dirty Dozen au quotidien?

Dois-tu cesser de manger des fruits et des légumes en raison des pesticides? Bien sûr que non. Les bénéfices apportés par les fruits et légumes dépassent nettement les risque associés aux pesticides. Cependant, tu peux adopter une consommation responsable et adopter des mesures d’hygiène adéquates pour limiter ton exposition aux pesticides.

La principale recommandation de l’EWG est de privilégier l’achat d’aliments biologiques, spécifiquement ceux qui figurent sur la Dirty Dozen, si tes moyens le permettent.

Si un aliment est certifié biologique, cela signifie que l’agriculteur n’a ajouté aucun pesticides ni herbicides chimiques. Cela te permettra donc de réduire considérablement ta consommation d’aliments contenant des pesticides.

Il existe plusieurs nettoyants pour fruits et légumes, comme celui-ci de la marque Attitude, qui permettent de réduire les résidus de pesticides et de produits chimiques sur tes aliments. Tu peux aussi les faire tremper dans de l’eau et un peu de vinaigre. L’important, c’est d’au moins passer tes fruits et légumes sous l’eau.

En résumé !

Bref, mieux vaut choisir les aliments de la Clean Fifteen en plus grande quantité que ceux de la Dirty Dozen. Si tu as la chance d’acheter local et, encore mieux, auprès du producteur directement, demande-lui directement les procédés qu’il effectue pour obtenir ses bons fruits et légumes!

Terme connexe

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!