La coriandre plante originaire du Moyen-Orient, est souvent utilisée dans les cultures méditerranéenne, asiatique et d’Amérique latine pour ajouter de la fraicheur et de la couleur à différents mets. En effet, elle est souvent le sujet de discussions animées lors de soupers entre amis lors desquels l’incompréhension du phénomène règne : « mais pourquoi donc mon amie déteste-t-elle cette herbe alors que j’adore l’ajouter à chacun de mes plats dès que j’en ai la chance »? Et toi, es-tu plutôt du type « détester la coriandre » ou « adorer la coriandre »?

Psst! Si tu aimes la coriandre, tu vas raffoler de cette salsa crevettes, fraises et avocat!

La coriandre, en graine ou en feuille 

Tout d’abord, distinguons les graines et les feuilles de coriandre : les graines de coriandre sont en fait le fruit de la plante et on les utilise séchées, entières ou moulues. Elles étaient traditionnellement utilisées dans des préparations médicinales dans divers pays bordant la Méditerranée.

Leur utilisation était surtout destinée à diminuer les symptômes gastro-intestinaux, l’insomnie, les convulsions et la perte d’appétit. Les feuilles de la plante, quant à elles, sont utilisées davantage pour leur fraicheur et leur goût légèrement citronné… du moins pour ceux et celles qui le goûtent ainsi.

Je n’aime pas la coriandre : la génétique en cause?

Selon un article publié en 2012 dans le journal scientifique Nature, l’appréciation ou non de la coriandre serait généralement due à un gène associé à l’odorat. À l’instar de d’autres aliments, la fréquence d’exposition à l’aliment ne permettrait malheureusement pas de développer ton goût ou ton amour pour cette herbe à moins d’aimer le goût de savon1Callaway, E. (2012). Soapy taste of coriander linked to genetic variants. Nature: International weekly journal of science, September, 12. à la base (ça ne te rappelle pas les petites gommes à mâcher mauves au goût de savon?). La réaction s’effectue au niveau de l’ADN où des variations génétiques présentes dans les gènes OR6A22Mauer, L. (2011). Genetic determinants of cilantro preference (Doctoral dissertation). (aussi appelé olfactory receptor family 6 subfamily A member 2), OR4N5 et TAS2R1 seraient en cause. Les récepteurs olfactifs interagissent avec les molécules odorantes dans le nez pour initier une réponse neuronale qui déclenche à son tour la perception d’une odeur.

Ce gène, lorsque surexprimé, serait donc responsable du goût de savon dont certaines personnes font référence lorsqu’elles consomment de la coriandre. En effet, le gène coderait pour un récepteur lié à l’odorat qui reconnaitrait les composés chimiques appelés « aldéhydes » contenus dans la coriandre et qui lui confèrent cette odeur et ce goût caractéristique. Une étude3Eriksson, N., Wu, S., Do, C. B., Kiefer, A. K., Tung, J. Y., Mountain, J. L., ... & Francke, U. (2012). A genetic variant near olfactory receptor genes influences cilantro preference. Flavour, 1(1), 22. a également démontré que le récepteur pour ce goût désagréable est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes et plus courant chez les Européens que chez les Afro-Américains, les Latinos ou les Asiatiques. Le pourcentage des individus n’aimant pas la coriandre varierait entre 3 % et 21 % en fonction de l’appartenance ethnoculturelle.

Savais-tu que le mot coriandre vient du grec « koris » qui signifie « punaise »?

Ce nom proviendrait de l’odeur de sa fleur qui sent particulièrement mauvais, dégageant une légère odeur attribuée aux punaises de la famille des Pentatomidés qui est perceptible lorsque les punaises sont attaquées ou stressées. Cette forte odeur est attribuable aux composés aldéhydes (comme dans la coriandre!) et acétates présents dans les glandes des punaises.

Faits intéressants sur la coriandre

Psst! Comment on dit coriandre en anglais? Cilantro! 

La haine ressentie par certaines personnes envers la coriandre est si intense et polarisante que des forums et des groupes de partage ont vu le jour. Plusieurs termes sont d’ailleurs utilisés pour décrire avec mépris cet aliment. Parmi eux, se retrouvent les adjectifs suivants :

  • Rance;
  • Savonneux;
  • Métallique;
  • Qui goûte l’urine ou les insectes…

C’est plutôt cocasse! Un groupe Facebook appelé I Hate Cilantro existe et dans lequel les 26 000 membres de la communauté partagent des memes et d’autres témoignages de haine sur la coriandre.

En résumé !

Ne t'en fais pas si tu n’es pas friands de la coriandre; plusieurs alternatives existent pour remplacer cette herbe fraîche chez les personnes qui la méprise amèrement. Les feuilles de basilic tout comme le persil frais sont parfaits pour ajouter de la fraicheur à tes plats épicés ou à tes rafraichissantes salades!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!