Le stress et l’alimentation ne font pas toujours bon ménage. Trouver réconfort auprès de la nourriture est plus commun qu’on le pense. En effet, t’est-il déjà arrivé de manger de grandes quantités de nourriture lorsque tu te sentais stressé? Ou peut-être est-ce une absence d’appétit qui se produit dans ton cas? À défaut de voir le stress comme l’ennemi # 1, apprends plutôt à connaître l’effet qu’un stress mal contrôlé peut avoir sur ton appétit et sur tes choix alimentaires.

Psst! À long terme, manger tes émotions pourrait compromettre ta santé et même te mener vers des troubles du comportement alimentaire comme l’hyperphagie boulimique.

Quelle influence a le stress sur ton alimentation?

Après un événement stressant, le corps manifeste généralement une envie irrésistible pour de la nourriture. Il recherche du réconfort auprès de la consommation d’aliments pour baisser la concentration des marqueurs biologiques du stress comme l’adrénaline et le cortisol. C’est ce que tu fais avec la crème glacée? Attention de ne pas manger tes émotions!

Le danger? La surconsommation d’aliments. Évidemment, ingérer une quantité excessive de nourriture prédispose une prise de poids.

Que ce soit un stress physique sur le corps ou encore un stress psychologique, le stress influence grandement tes apports alimentaires. Actuellement, l’inquiétude grandissante relative à la COVID-19 est l’exemple parfait. Toutefois, certaines études suggèrent que la réponse au stress varie grandement d’un individu à l’autre. Effectivement, tandis qu’un événement stressant peut augmenter la prise alimentaire chez certains, d’autres vivent tout le contraire.

Psst! Tu veux en savoir plus sur le rôle des émotions et son impact sur ta santé et ton alimentation? Procure-toi le livre Non coupable de ce pas!

Les impacts du stress sur le corps

Il t’arrive de manger tes émotions? En réponse aux stresseurs de la vie quotidienne, le corps humain réagit en produisant plusieurs hormones comme le cortisol, la dopamine, la sérotonine, et l’endorphine.

L’adrénaline

Lors d’une situation menaçante pour l’organisme, le corps produit tout d’abord des catécholamines (adrénaline) aussi appelées hormones du stress. Cette libération hormonale a un but bien précis : réagir immédiatement à la menace! Par chance, le corps peut ainsi décupler sa force mentale et physique pour un instant, lui permettant de mieux s’adapter. Ensuite, une fois la situation sous contrôle, le cerveau sécrète du cortisol pour rééquilibrer le tout.

Le cortisol

Cette hormone de type glucocorticoïde est produite par les glandes surrénales. Elle a pour objectif principal l’homéostasie du corps, c’est-à-dire la stabilisation de plusieurs caractéristiques physiologiques comme la température ou la pression artérielle. Malheureusement, un taux de cortisol élevé dans l’organisme augmente l’appétit ainsi que la motivation à manger.

Bon à savoir : savais-tu que tu peux réagir fortement ou faiblement au cortisol?

D’ailleurs, les femmes tendent à y réagir plus fortement que les hommes. Selon ta propre réponse, ta prise alimentaire induite par le stress sera empreinte d’un impact majeur.

Quelles conséquences a le stress sur ton alimentation?

Évidemment, le stress a une panoplie d’impacts sur ta santé, ton humeur, ton entourage…

1. Surconsommer pour te réconforter

Les femmes seraient significativement plus susceptibles de surconsommer lors de périodes de stress, comme elles réagissent généralement plus fortement aux facteurs organiques du stress. Les femmes qui réagissent fortement au cortisol consomment plus de calories au repas suivant un événement stressant. Au contraire, celles qui réagissent plus faiblement au cortisol voient leur nombre de calories ingérées diminuer. La réactivité des femmes au cortisol expliquerait donc cette grande différence observée dans les apports alimentaires liés à un stress.

2. Adopter une mauvaise alimentation

Ta sensibilité au cortisol impacte également tes choix alimentaires. Que ce soit pour manger tes émotions ou au quotidien, le sort de ton alimentation est entre tes mains. En effet, selon Oliver et al., les mangeurs émotionnels, qui ont donc une forte réactivité au stress, consomment davantage d’aliments transformés, souvent riches en sucre et en gras.

L’expression manger tes émotions vient souvent de paire avec une consommation de produits ne cadrant pas dans une alimentation saine et équilibrée.

Comment bien manger en période de stress?

Les psychologues et les autres professionnels de la santé sont les guides les mieux outillés pour t’apprendre à vivre sainement avec le stress. Ou, du moins, mieux le gérer. Par contre, certains trucs peuvent tout de même t’aider à manger mieux en période de stress.

Les aliments antistress

Selon plusieurs informations circulant sur le Web, le saumon, les épinards, les produits laitiers et les céréales complètes figurent tous parmi la liste des aliments antistress. Mais détrompe-toi, il n’existe pas réellement d’aliments miracles! En effet, la nourriture, selon des données supportées par la science, ne te permet pas réellement de réduire ton stress. Par contre, ces soi-disant aliments miracles font partie d’une alimentation saine selon le Guide alimentaire canadien. Il n’y a donc rien de bien miraculeux là-dedans!

Psst! Rappelle-toi qu’une alimentation saine et équilibrée est la clé pour une vie sereine.

Pour acquérir de meilleures habitudes alimentaires et pour apprendre à doser ou à gérer ton stress, commence par équilibrer ton alimentation. Tu feras ainsi le plein d’énergie pour te permettre de surmonter tous les obstacles sur ton chemin. Priorise les aliments à grains entiers! Assure-toi aussi de remplir au moins la moitié de ton assiette de légumes. Finalement, consomme des aliments riches en protéines maigres comme les produits laitiers, le poisson, les œufs, les légumineuses et le soya ainsi que tous ses dérivés!

Comment combattre le stress naturellement?

Voici des petits trucs pour vaincre le stress!

1. Dire non à la culpabilisation

Tout d’abord, il est important de te déculpabiliser quant à la surconsommation alimentaire liée au stress. Ce sentiment est normal et naturellement présent chez plusieurs d’entre nous. Il est crucial d’accueillir cette sensation et de la comprendre pour mieux vivre avec elle.

2. Ne plus manger tes émotions

Psst! Rappelle-toi aussi que le fait de manger de grandes quantités d’aliments n’apporte aucun bénéfice supplémentaire sur la gestion du stress.

À court terme, cette mauvaise habitude peut soulager ou apaiser temporairement un sentiment négatif, mais seulement en superficie. La nourriture, à elle seule, ne permet pas de t’affranchir d’une situation stressante. Manger pour oublier ne t’aidera pas à aller au bout des choses et ne fera qu’ajouter une couche de déni sur la situation actuelle.

3. Bouger pour te détendre

La solution n’est pas de te priver de manger, mais plutôt de trouver une solution alternative à l’alimentation pour apprendre à mieux gérer tes périodes de stress. Ose la méditation, le yoga ou la thérapie! N’oublie pas aussi la pratique d’une activité physique. Permets-toi d’en parler à un proche. Tu n’es pas seul!

En résumé !

Tout compte fait, il est important d’apprendre à vivre en harmonie avec le stress, car son impact sur ta santé est bien plus grand que tu ne le crois. Certes, ta relation avec le stress peut, dans certains cas, être la cause d’un apport alimentaire excessif et même expliquer ton attirance pour les friandises, les chips et les aliments plaisir. Gérer ton stress est donc excellent pour ta santé mentale et… métabolique!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!