Les érables, au Québec, sont sacrés! Non seulement procurent-ils un véritable plaisir gastronomique qui conquit désormais la planète toute entière, mais une molécule retrouvée dans son sirop pourrait possiblement agir comme un remède contre l’inflammation. Selon des données récentes de Statistique Canada, près de 5 millions de Canadiens ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’arthrite, une maladie inflammatoire. Zoom sur le Québécol, une molécule aux vertus santé.

Le sirop d’érable, un super-aliment?

Des chercheurs du Rhode Island, aux États-Unis, ont identifié 5 nouveaux composés jamais encore identifiés dans la nature dans le sirop d’érable. Un de ces composés, un polyphénol nommé en l’honneur de la province de Québec, le Québécol, s’avère particulièrement intéressant. Ce composé se forme durant le processus d’ébullition qui transforme l’eau d’érable en sirop.

Beaucoup étudiée depuis sa découverte, des chercheurs de l’Université Laval ont constaté que cette molécule pourrait être bénéfique dans le cas de maladies inflammatoires telles que l’arthrite. Par contre, d’autres études s’avèrent encore nécessaires pour en arriver à une recommandation précise sur les quantités qui devraient être ingérées avant de voir un tel effet!

Fait intéressant : le Québec détient 93% de la production canadienne et près de 80% de la production actuelle de sirop d’érable à l’échelle mondiale!

Écologique et délicieux!

Savais-tu que les érablières rendent douze services écologiques qui contribuent au bien-être des collectivités. Ils contribuent, entre autres, à la filtration de l’eau par le sol, le contrôle de l’érosion et la régulation du climat.

À elles seules les érablières du Québec en exploitation ont séquestré en 2012 l’équivalent de la captation du carbone rejeté par près de 290 000 voitures, soit près de 9 % du parc automobile québécois…!

Les érablières fournissent donc aux individus des services directs et indirects comme les produits d’érable et tous ses dérivés, une variété impressionnante de champignons, certaines petites baies, des plantes comestibles et des produits médicinaux.

En résumé !

Il est vraiment impressionnant de constater tout ce qui se passe en amont et de voir que derrière le sirop d’érable que tu verseras sur tes crêpes le matin se cache une véritable éco-agriculture et plusieurs percées scientifiques.

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!