À une époque pas si lointaine, l’alimentation dépendait inévitablement des saisons. Il était inimaginable de manger des fraises en plein mois de janvier. Or, l’évolution et l’apparition de nouvelles technologies ont permis de diversifier l’offre alimentaire. On a désormais accès à une panoplie de produits, et ce, toute l’année. Cette variété a-t-elle modulé nos patrons et habitudes alimentaires? Eh bien oui. Mais pourquoi mange-t-on plus en hiver?

Manger plus, mais bien manger en hiver

L’hiver, ou la saison qui suit les récoltes, est associé à une augmentation de l’apport en calories.

On mange plus pour compenser les pertes d’énergie et les changements de température. Ainsi, l’apport en fruits, légumes, œufs, viandes, céréales et boissons alcoolisées fluctuerait en fonction des saisons.

7 trucs pour réduire tes calories en hiver

  • Consomme autant de légumes en te tournant vers les produits surgelés. Les fruits et les légumes sont tout aussi nutritifs que les frais, puisqu’ils sont cueillis lorsque le mûrissement est à point.  
  • Privilégie les légumes frais qui sont de saison (pommes de terre, carotte, navettes, panais, betterave, chou…). Les pommes du Québec sont également disponibles toute l’année. 
  • Mets du soleil dans ton assiette grâce aux agrumes qui regorgent à ce temps-là de l’année (oranges, pomelo, clémentines, pamplemousse…). 
  • Mise sur les sources de protéines maigres pour te sentir rassasié (poissons, poitrine de poulet, légumineuses, tofu, yogourt grec, œufs, noix…).
  • Assure-toi de demeurer bien hydraté et n’oublie pas que tous les liquides comptent (eau, thé, tisane, café, lait…). 
  • Agrémente tes plats de différentes épices aux saveurs réconfortantes (anis étoilé, clou de girofle, cannelle, muscade, gingembre…). Sans fournir de calories, elles rehausseront en un tour de main tes recettes. 
  • Dors suffisamment. Un sommeil adéquat est un allié dans la saine gestion de poids.

Donc, mange-t-on plus en hiver?

Oui! Il est tout à fait normal que notre alimentation soit perturbée par la disponibilité des produits. Elle fluctue aussi en fonction des prix qui varient eux aussi considérablement d’une saison à l’autre. Par ailleurs, il est primordial de bien manger. Il ne faut pas négliger les différents rassemblements comme l’Action de grâce, Noël et le Nouvel An. Les plats copieux abondent bien souvent lors de ces festivités. Évite donc les excès du temps des Fêtes!

En résumé !

De la sorte, trouve un point d’équilibre entre tes habitudes alimentaires quotidiennes et tes activités occasionnelles pour éviter les surprises sur la balance!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!