As-tu déjà ressenti soudainement une baisse d’énergie durant ton quart de travail, et ce, souvent après le dîner? Survient ensuite l’envie folle de manger une pâtisserie ou une tablette de chocolat… C’est bien connu, le cerveau fonctionne bien lorsque tu l’approvisionnes en glucose, une forme de sucre. Cela signifie-t-il qu’il faudrait logiquement fournir du sucre à ton corps pour refaire le plein d’énergie en cas de fatigue? Pas tout à fait.

Les sources alimentaires de sucres raffinés

Tout d’abord, que sont les sucres raffinés? Il s’agit en fait d’un sucre simple, qui a subi un procédé de transformation par l’industrie et qui a un pouvoir sucrant élevé, comme le sucre blanc. Les sources de sucres raffinés dans ton alimentation sont multiples! Parmi celles-ci se retrouvent des aliments transformés tels que les pâtisseries (chocolatine, beigne, gâteau…), les friandises (bonbons, chocolat…), les boissons sucrées (jus, boissons gazeuses, boissons énergisantes…)…

Psst! Il est possible de remplacer le sucre raffiné dans tes recettes

La présence de sucres insoupçonnée

Certains aliments salés renferment du sucre ajouté?

Bon à savoir : des sucres raffinés se retrouvent dans la sauce BBQ, le mayonnaise allégée, le beurre d’arachide du commerce, les bagels, le ketchup et certaines sauces à spaghetti!

1. La sauce barbecue

Une portion de 2 cuillères à table (30 ml) contient 11 g de sucres ajoutés. Si ce condiment accompagne tes grillades et que la portion consommée monte à 4 cuillères à table (60 ml), cela correspond à 22 g de sucre, soit 5 ½ cuillères à thé.

2. Le beurre d’arachide du commerce

Certaines marques renferment du sucre ajouté en plus du sel et de l’huile de palme. Privilégie plutôt les beurres d’arachide naturels, les arachides sont le seul ingrédient. Favorise aussi les listes d’ingrédients le plus épurés possible.

3. Les bagels

Certains bagels contiennent jusqu’à 8 g de sucre, soit l’équivalent de 2 cuillères à thé.

4. Le ketchup

Une portion de 1 cuillère à table (15 ml) contient 3 g de sucre, soit un peu moins qu’une cuillère à thé.

5. Certaines sauces à spaghetti

Une ½ tasse de sauce à spaghetti peut contenir 11 g de sucre. Si la portion dans ton assiette est 1 tasse, cela équivaut à 22 g de sucre, soit 5 ½ cuillères à thé. Assez frappant pour un plat de pâtes.

Il faut te rappeler que les valeurs ci-haut représentent les sucres totaux. Ceux-ci incluent à la fois les sucres naturellement présents dans les aliments et les sucres ajoutés. Par contre, comme ce sont des aliments qui ne contiennent pas de sucres à l’état naturel, tu peux les considérer comme étant ajoutés. Inutile de te rappeler l’importance de bien lire les listes d’ingrédients afin de faire des choix éclairés!

Qu’arrive-t-il lorsque tu consommes des sucres raffinés?

Bon à savoir : un travail exigeant mentalement peut avoir un impact sur la glycémie et sur l’appétit!

Il a été démontré qu’un effort cognitif peut déstabiliser la glycémie et donc, entraîner une sensation de faim plus rapidement. Ton cerveau travaille fort, mais pas le reste de ton corps, ce qui fait qu’aucune dépense calorique n’y est associée. Le travail de bureau peut donc t’exposer à ressentir plus de fringales.

Lorsque tu consommes des aliments riches en sucres raffinés, il survient ensuite une variation drastique de la glycémie, soit le taux de sucre dans ton sang. Peu de temps après l’ingestion d’un aliment riche en sucres raffinés, ta glycémie augmente rapidement, ce qui explique la hausse soudaine d’énergie ressentie immédiatement après son ingestion. Mais son effet ne dure pas longtemps… du moins, il dépendra de la quantité de glucides (sucres) ingérés et de l’équilibre ou de la proportion des autres nutriments également consommés.

Psst! Pour un boost d’énergie au travail, prépare ces boules d’énergie moka! C’est bon pour toi!

Comment éviter cette baisse d’énergie au travail?

Voici quelques trucs :

  • Évite de sauter un repas;
  • Assure-toi de bien t’hydrater tout au long de la journée;
  • Prévoie des collations équilibrées, qui contiennent des glucides pour refaire tes réserves d’énergie ainsi que des protéines pour que l’effet perdure dans le temps (des craquelins ou un fruit accompagné d’un morceau de fromage, par exemple);
  • Évite les sources de sucre raffinés, surtout entre les repas, afin d’éviter des baisses drastiques d’énergie.

Si tu consommes des aliments-plaisir à faible valeur nutritionnelle (comme des friandises, des pâtisseries, des boissons sucrées…), ta glycémie chutera après avoir connu un pic dans l’heure suivant la prise de ta collation. En général, ces aliments sont dépourvus de protéines et de fibres, qui permettent d’éviter une chute abrupte de glycémie. Tu cherches alors à aplatir la courbe, et une bonne façon d’y arriver est de contrôler la quantité de glucides consommés et de toujours ajouter une source de protéines et de fibres alimentaires.

En résumé !

Bref, mieux vaut surveiller ta consommation de sucres totaux et plus particulièrement les sucres raffinés qui proviennent de produits moins intéressants pour la santé!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!