• La ménopause s’accompagne souvent d’effets secondaires comme l’insomnie, les bouffées de chaleur ou encore la prise de poids, ce que redoutent la majorité des femmes. Comment prévenir le gain de poids qu’engendre souvent cette période de la vie? Explications.

    Ménopause et changements hormonaux

    Lors de la ménopause, les femmes subissent différents changements hormonaux transformant parfois leur morphologie. Entre autres, la réduction de la production d’oestrogène entraîne souvent un gain de poids. Par ailleurs, une étude a démontré que les femmes gagnent en moyenne de 4,5 à 5,5 lb durant la période de transition à la ménopause.

    De la poire à la pomme

    Durant la ménopause, les kilos supplémentaires s’accumulent souvent dans la région abdominale. Avant la ménopause, la majorité du gras est plutôt situé au niveau des hanches et la silhouette des femmes est alors qualifiée de forme « poire » (ou ginoïde, en langage scientifique!). Lorsque le surplus de poids est localisé au niveau de la taille, on l’appelle la forme androïde ou la forme pomme. C’est d’ailleurs cette dernière qui est associée à un plus haut risque de développer des maladies cardiovasculaires et de souffrir de diabète.

    Psst! Il importe donc d’adopter de saines habitudes de vie afin de prévenir l’apparition de ces conditions de santé. L’application Swiitch™ est là pour t’aider! Swiitch™, c’est le croisement entre le plaisir de manger et l’équilibre alimentaire! Pour en savoir plus, consulte notre article L’application mobile Swiitch, ton nouveau plan alimentaire

    La recette gagnante?

    Il n’existe malheureusement pas de miracle pour prévenir le gain de poids associé à la ménopause. La pratique d’activité physique quotidienne et de saines habitudes alimentaires seront tes meilleurs alliés pour y arriver. Privilégie les légumes, les fruits, les légumineuses ainsi que les produits céréaliers à grains entiers, ces aliments renferment une bonne quantité de fibres. Celles-ci procurent un effet de satiété, prévenant ainsi les fringales entre les repas.

    Et n’oublie surtout pas d’écouter tes signaux de faim et de satiété, de sorte qu’il se peut très bien que tu aies à changer tes habitudes de consommation et prendre de plus petits repas avec de petites collations ici et là.

    Les bouffées de chaleur pendant la ménopause

    Et pour les bouffées de chaleur? Le soya pourrait aider, puisqu’il contient des composés appelés isoflavones. Selon une étude, ces molécules aideraient à diminuer la fréquence des bouffées de chaleur, sans toutefois les éliminer complètement. On retrouve les isoflavones dans le tofu, les fèves de soya (édamames), les graines de soya rôties et en comprimés.