On ne t’apprendra rien; le chocolat est apprécié de tous (ou presque)! Fait étonnant, les Québécois en consommeraient en moyenne 6 kg par année. Sans surprise, les habitants de la Suisse seraient ceux qui en consommerait le plus, avec des quantités allant jusqu’à 10 kg par personne. Certes, consommé avec modération, le chocolat est associé avec certains bienfaits pour la santé, mais qu’en est-il réellement? Quel sorte choisir pour la santé et pour le plaisir?

Quelles sont les différences entre le chocolat noir, le chocolat au lait et le chocolat blanc?

Les marques et les saveurs sont très variées, mais ils se classe tous sous 3 grandes catégories : le noir, le blanc et au lait.

Psst! Les bananes et le chocolat, c’est un super mix!

Lorsqu’on choisit un chocolat, on devrait favoriser un noir composé d’au moins 65 % de cacao afin de profiter de tous ses effets bénéfiques. S’il est composé de moins de 65 %, cela veut automatiquement dire qu’il contient plus de sucre ou de lait. Le chocolat au lait est certainement le plus populaire de tous avec son goût doux et sucré qui est obtenu en ajoutant du lait en poudre ou du lait concentré.

Pour qu’il soit désigné comme chocolat au lait, il doit contenir plus de 12 % de solides du lait. Le chocolat blanc, quant à lui, est une préparation à base de beurre de cacao additionnée de sucre et de lait. Bien qu’il soit reconnu comme du chocolat, il n’est pas composé de cacao.

Les calories de cette gâterie sucrée

Le chocolat est dense en calories et ça, peu importe sa classification. Cependant, les différentes sortes ont des teneurs différentes en nutriments.

Valeurs nutritive du chocolat noir, blanc et au lait par portion de 100 g

 Chocolat noirChocolat blancChocolat au lait
Calories (kcal)550540535
Lipides (g)323230
Protéines (g)568
Sucres (g)465952
Fibres (g)703
Caféine (mg)47020
Savais-tu que le chocolat provient du cacaoyer (Théobroma cacao) qui est cultivé dans les zones équatoriales où le climat est chaud et humide.

Comment fabrique-t-on le chocolat?

Le chocolat tel que tu le connais est obtenu à partir de fèves de cacao, contenues dans les cabosses qui poussent sur le tronc de l’arbre. Les cabosses sont d’abord récoltées pour y recueillir les fèves qui doivent ensuite passer par plusieurs étapes de transformation avant de former le chocolat. La fermentation, le séchage, la torréfaction, le broyage et le malaxage sont celles qui permettre l’obtention de la masse de cacao. C’est en mélangeant cette pâte au sucre et au lait que cette confiserie que tu adores est produit.

Psst! Tu peux même visiter des chocolateries au Québec! Quelle belle activité pour satisfaire ta curiosité et ton bedon!

Quels sont les bienfaits du chocolat noir?

Le chocolat noir est riche en flavonoïdes, des molécules au potentiel antioxydant associées à de nombreuses vertus santé, dont à la prévention des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension et du diabète de type 2. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, le chocolat noir est aussi dense en calories ou en lipides que les autres sortes. Malgré la composition en énergie très similaire de tous ces chocolats, on distingue une certaine différence en ce qui à trait à leur teneur en protéines, en fibres, en sucre, en caféine et en minéraux.

Le chocolat blanc ne contient aucune caféine en raison de l’absence de cacao. Par contre, il apporte du calcium à cause du lait qu’il comprend. La présence du lait dans le chocolat au lait et le chocolat blanc est aussi la raison pourquoi ils renferment plus de protéines. Par contre, on s’aperçoit qu’ils contiennent plus de sucre que le noir. En plus d’apporter une quantité supérieure de fibres, le chocolat noir est une bonne source de fer, de cuivre et de magnésium.

Quelle quantité de chocolat noir peut-on manger chaque jour?

Il n’y a pas de réponses précises à cette question, même si secrètement tu souhaiterais pouvoir en manger comme bon te semble! Une étude a montré qu’une consommation quotidienne de cette gâterie chocolatée serait associée à des niveaux plus faibles d’insuline. Elle protègerait contre la résistance en l’insuline et aurait une influence positive sur les enzymes hépatiques (dont l’ALT et le y-GT), 2 facteurs de risque des maladies cardiométaboliques.

Bon à savoir : ces même chercheurs ont aussi remarqué que les consommateurs quotidiens avaient tendance à être plus actifs, plus jeunes et plus éduqués1Alkerwi, A. A., Sauvageot, N., Crichton, G. E., Elias, M. F., & Stranges, S. (2016). Daily chocolate consumption is inversely associated with insulin resistance and liver enzymes in the Observation of Cardiovascular Risk Factors in Luxembourg study. British Journal of Nutrition, 115(9), 1661-1668.! En fais-tu partie?

Une autre étude2Jackson, S. E., Smith, L., Firth, J., Grabovac, I., Soysal, P., Koyanagi, A., ... & Yang, L. (2019). Is there a relationship between chocolate consumption and symptoms of depression? A cross‐sectional survey of 13,626 US adults. Depression and anxiety, 36(10), 987-995. a conclu que la consommation de chocolat noir pourrait être associée à une une réduction des symptômes dépressifs. Par contre, les résultats étaient significatifs lorsque les plus grands consommateurs (entre 104 et 454 g/jour) étaient comparés à ceux et celles qui n’en consommaient pas… À la vue de ces quantités impressionnantes, le chocolat peut bien te rendre heureux! À titre indicatif, la majorité des barres commerciales ne pèsent que 40 g et les tablettes de chocolat noir, quant à elles, pèsent en moyenne 100 g.

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!