Les vins constituent l’une des boissons alcoolisées préférées des Québécois. Que ce soit pour souligner une occasion spéciale ou pour accompagner un savoureux repas concocté avec amour, toutes les raisons sont bonnes pour le déguster! De nouveaux produits font leur apparition sur le marché : le vin nature, le vin orange et le vin biologique. C’est tendance et tellement bon!

Psst! Mais est-ce que le vin c’est bon pour la santé?

Qu’est-ce que le vin nature?

Par définition, il s’agit d’un vin auquel le soufre n’a pas été ajouté lors de sa vinification, étape durant laquelle les raisins sont transformés en vin. Par ailleurs, ce vin est biologique et n’est jamais exposé à des produits chimiques que ce soit lors de la culture de la vigne, dans le vignoble ou lors de la vinification. Les adeptes privilégient ce procédé pour son retour aux pratiques viticoles plus traditionnelles. La même tendance s’observe dans le monde de l’alimentation, les consommateurs sont à la recherche de produits moins transformés.

En bref, les vins natures sont des vins exempts d’additifs qui contiennent très peu voire pas de sulfites. Ainsi, la durée de conservation serait parfois moindre et plus fragile. Ces vins sont confectionnés par les plus grands spécialistes du domaine en raison des manipulations et pratiques délicates qu’ils exigent. À l’heure actuelle, cette appellation n’est pas protégée et n’a aucune certification.

Qu’est-ce que le vin biologique?

Tout comme dans le monde de l’alimentation, une certification est également requise afin de certifier un vin biologique. Le vin biologique est fait à partir de raisins issus de culture biologique, exempts de pesticides, d’herbicides et d’engrais de synthèse. L’avantage principal est la valorisation des pratiques respectueuses de l’environnement, de la santé des sols et du personnel travaillant sur les vignobles puisque les produits chimiques ne sont pas utilisés.

Qu’est-ce que les sulfites?

D’abord, il est important de savoir que les sulfites sont parfois naturellement présents dans les aliments et dans l’organisme. De plus, ils peuvent être ajoutés en tant qu’additifs alimentaires dans certains produits notamment pour prolonger leur durée de conservation. On les retrouve, entre autres, dans certains fruits séchés, condiments, céréales… Ils sont sans danger quoique certaines personnes y soient plus sensibles et peuvent présenter quelques symptômes qui s’apparentent à ceux d’une allergie alimentaire.

Par contre, selon Santé Canada, bien que les sulfites utilisés en tant qu’additif alimentaire puissent causer des symptômes qui s’apparentent à ceux d’une allergie alimentaire, ils ne causent pas une réaction allergique à proprement parler. Il s’agit plutôt d’une sensibilité ou d’une intolérance aux sulfites. Toutefois, certaines personnes, également plus sensibles, pourraient être touchées par des migraines ou de puissants maux de tête.

Du vin sans sulfite, est-ce possible?

Nul besoin de chercher ardemment un vin complètement exempt de sulfite, cela n’existe pas. En effet, les sulfites sont un des produits secondaires de la fermentation de l’alcool. Cependant, il est possible de trouver un vin sans sulfite ajouté. Les vignerons l’ajoutent aux vins afin d’assurer la stabilité et la fraîcheur de leurs produits. Il joue plusieurs rôles notamment prévenir l’oxydation des raisins (antioxydant), tout comme le jus de citron prévient le brunissement d’une pomme ou d’un avocat. Il agit également en tant qu’antibactérien et il stoppe l’action des levures cessant ainsi la fermentation du vin.

Le soufre peut, par exemple, être ajouté lors de l’embouteillage afin de mieux conserver le vin durant le transport et éviter qu’il ne fermente à nouveau. Or, certaines personnes sont plus sensibles et présentent des maux de tête et parfois même des migraines à la suite de la consommation de certains vins. Les vins nature sont particulièrement intéressants pour ces personnes.

Le vin orange : une tendance émergente

Le vin orange est décrit comme étant un vin blanc à plus forte teneur en tannins. Ils sont produits de la même façon que le vin rouge, c’est-à-dire que la peau des raisins est conservée durant les étapes de fermentation et de vieillissement. Le vin rouge tient sa couleur de la peau des raisins qui est conservée lors de sa fabrication. Le vin blanc, quant à lui, ne requiert que le jus des raisins, d’où sa couleur pâle. Pour le vin orange, les raisins blancs entiers sont utilisés lors de la vinification. Originaire d’Italie, ce vin est plus astringent que le vin blanc, les tannins ressortent davantage en bouche.

Attention! Regarde toujours la teneur en sucre dans le vin que tu choisis!

En forte demande, le vin biologique, le vin nature et le vin orange occupent peu à peu une place plus importante sur la carte des vins de différents restaurants. Certains restaurants montréalais offrent une belle sélection. Ouvre tes horizons et prépare-toi à une dégustation tout en fraîcheur!

En résumé !

Les amateurs de bons vins ou les adeptes en devenir gagnent à découvrir ces produits authentiques du terroir. À la bonne tienne!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!