• Maladie de Crohn
  • La maladie de Crohn, quoi manger et quoi ne pas manger?

    Quels sont les symptômes de la maladie de Crohn? Et comment les atténuer?

Plusieurs conditions et maladies engendrent des inconforts au niveau gastro-intestinal. La maladie de Crohn a des symptômes similaires au côlon irritable, mais affecte le système digestif de manière très différente. Or, l’alimentation a-t-elle une influence sur la personne atteinte? Avec la maladie de Crohn, quoi manger? Quoi ne pas manger?

BON À SAVOIR : Parlant d’intestin, connais-tu le syndrome de l’intestin perméable?

La maladie de Crohn, c’est quoi?

Non héréditaire, la maladie de Crohn, c’est une maladie inflammatoire chronique du système digestif qui évolue par poussées ouvcrises et par phases de rémission. Auto-immune, elle peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif, donc de la bouche à l’anus, mais elle s’installe le plus souvent dans le gros intestin. Les personnes atteintes de la maladie vivent avec des crises de douleurs abdominales et de diarrhées, des crises qui peuvent durer plusieurs semaines ou plusieurs mois. Il n’est aussi pas rare qu’elles vivent avec de la fatigue chronique et qu’elles perdent du poids si aucun traitement n’est entrepris.

Une maladie auto-immune, c’est quoi? 

Elle résulte d’un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant ce dernier à s’attaquer aux constituants normaux de l’organisme.

Les symptômes de la maladie de Crohn

Les symptômes se manifestent généralement au niveau intestinal :

  • Douleurs abdominales, crampes;
  • Diarrhée (selles sanglantes; avec la colite);
  • Nausées et vomissements;
  • Diminution de l’appétit et perte de poids;
  • Fièvre;
  • Anémie;
  • Fatigue.

La maladie de Crohn et l’alimentation

Comme ce sont les cellules immunitaires de la personne malade qui attaquent ses propres tissus, ses bactéries, les aliments ingérés et autres, les aliments ne sont donc pas la cause dans la maladie de Crohn. En effet, la recherche ne réussit pas à identifier un type d’alimentation qui serait efficace pour la traiter. Certains aliments sont cependant associés à des poussées ou des exacerbations des symptômes.

4 trucs pour savoir quoi manger avec la maladie de Crohn

Pour t’aider à vivre avec la maladie de Crohn, BPT te propose 4 trucs super simple, mais qui ont un impact significatif sur ton quotidien. D’ailleurs, ce sont aussi des astuces bonnes pour toi, toi qui n’as pas la maladie de Crohn, mais qui veux prendre soin de ta santé!

  • Mange de petits repas, mais fréquemment;
  • Reste bien hydraté toute la journée et assure-toi de boire de petites quantités, mais souvent;
  • Incorpore les grains entiers, les fruits et légumes dans ton alimentation, toujours en ajoutant un aliment à la fois en petite quantité, pendant tes moments sans symptôme;
  • Consomme certains probiotiques, prébiotiques et suppléments en cas de déficiences, à condition d’avoir l’accord du médecin traitant ou d’un nutritionniste.

2 catégories d’aliments à éviter avec la maladie de Crohn

Au contraire, certains aliments et produits sont à éviter! Découvre les 5 habites à éviter quand tu as la maladie de Crohn :

  • Évite les aliments riches en grains entiers, les légumes crus ou entrainant des flatulences, les fruits crus et la caféine pendant une période symptomatique avec de la diarrhée ou des douleurs abdominales;
  • N’inclue pas dans ton alimentation les aliments qui peuvent provoquer des symptômes incluent les produits laitiers, les aliments très épicés, l’alcool et les grains entiers.

Attention! Si les symptômes ne sont pas améliorés après quelques semaines, réintroduis ces aliments dans l’alimentation graduellement.

Surveille les possibles déficiences!

Éviter certains aliments peut créer des déficiences en certains nutriments. La malabsorption causée par l’inflammation explique aussi les décifiences et engendre des besoins plus élevés en énergie et en protéines.

D’ailleurs, les corticostéroïdes souvent prescrits peuvent augmenter les risques d’ostéoporose, augmentant l’importance d’un apport suffisant en calcium, vitamine K, vitamine D et en magnésium pour favorise la santé des os. Leur prise à long terme peut engendrer des déficiences en vitamine C, en vitamine B12, en acide folique, en zinc et en sélénium.

ENCORE BON À SAVOIR : Apprends-en plus sur les suppléments de vitamine D!

En résumé !

Bref, tiens un journal alimentaire et évite les aliments problématiques pour améliorer tes symptômes de la maladie de Crohn! Aussi, le suivi par un/une nutritionniste spécialisé dans la santé digestive pendant la période de restriction est primordiale vu les restrictions alimentaires, les besoins nutritionnels augmentés et risques de carences. Même si tu sais déjà quoi manger et quoi ne pas manger avec la maladie de Crohn, l'avis d'un professionnel est de mise!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!