• L'acné et l'alimentation?
  • L'alimentation a-t-elle un impact sur l'acné?

    Découvre ce qui aggrave l'acné Est-ce que le gras donnent vraiment des boutons?

Les boutons, personne n’aime ça! Que ça soit des boutons de chaleur, des boutons sur la langue ou de boutons de fièvre, c’est un vrai malheur! Et que dire de l’acné, de l’acné sévère et de l’acné kystique? C’est encore pire! Personne ne veut passer par là, mais pour certains, c’est un passage obligatoire. Plusieurs passeront par l’acné lors de la puberté et pour quelques-uns, l’acné les suivra à l’âge adulte.

L’acné, c’est quoi?

L’acné est une condition cutanée courante caractérisée par la présence de plusieurs boutons (comédons, papules, nodules, pustules). Ces derniers sont majoritairement présents au niveau du visage, mais on peut aussi les retrouver sur la partie supérieure du tronc. Aussi, l’acné représente le problème de peau que les dermatologues voient le plus souvent.

Bien sûr, tout le monde a déjà eu un bouton ou deux à l’adolescence. Cependant, à la puberté, certains développent de l’acné et cette condition peut persister jusqu’à l’âge adulte.

Selon l’Association canadienne de dermatologie, l’acné touche environ 90 % des adolescents et 20 à 30 % des adultes de 20 à 40 ans.

Quelle est la cause de l’acné?

L’acné apparaît lorsque les glandes sébacées, des glandes de la peau, sécrètent une quantité excessive de sébum. Les pores de la peau deviennent alors obstrués par cet excès de sébum et cela occasionnera ultérieurement une enflure et des rougeurs au niveau de la peau.

Plusieurs facteurs peuvent provoquer des poussées d’acné ou des éruptions et ces derniers varient d’une personne à l’autre. En voici quelques-uns :

  • La transpiration;
  • Le lavage excessif de la peau;
  • La prise de certains médicaments;
  • Le cycle menstruel;
  • Les produits de beauté;
  • L’alimentation.

Est-ce que l’alimentation joue sur l’acné ?

Avant les années 60, les recommandations nutritionnelles faisaient généralement partie de la thérapie pour soigner l’acné. Effectivement, dès 1931, des données scientifiques montraient déjà que l’intolérance au glucose était souvent présente chez les patients aux prises avec l’acné. Dès lors, les principales recommandations visaient à éviter les excès de glucides et d’aliments riches en sucre. Le chocolat, les friandises et les boissons gazeuses faisaient inévitablement partie du lot!

Par contre, dans les années 70, de nouvelles études ont échoué à montrer ces mêmes associations et le lien qui unissait l’acné à l’alimentation a commencé à doucement s’effriter. Bien que ces études aient plusieurs lacunes, elles ont suffi à rendre non scientifique cette association auprès des dermatologues qui ont alors adapté leur discours.

Quoi qu’il en soit, de nos jours, l’association entre alimentation et acné est bel et bien un fait connu. Il existe des preuves irréfutables qu’une alimentation riche en aliments à indices glycémiques élevés peut exacerber l’acné. Toutefois, les recommandations nutritionnelles ne font plus autant partie de la thérapie pour soigner l’acné.

Savais-tu que…

l’indice glycémique permet de prédire la rapidité avec laquelle les glucides ingérés seront digérés et métabolisés par le corps avant de se retrouver sous forme de glucose dans le sang? Les aliments qui font monter la glycémie rapidement ont un indice glycémique élevé.

Quels sont les aliments qui favorisent l’acné ?

Une alimentation composée d’aliments à indice glycémique élevé pourrait influencer l’acné notamment en augmentant le nombre de lésions sur la peau. Parmi ceux-ci, notons les beignes, les boissons gazeuses, les pâtisseries, les pommes de terre, la crème glacée

Est-ce que le gras donne des boutons?

Selon les études sur le sujet, le gras n’influence pas l’acné. Ce sont plutôt les aliments riches en sucre qui pourraient augmenter l’acné. Toutefois, certains aliments très sucrés sont aussi riches en gras. Par exemple, la crème glacée!

La consommation de produits laitiers demeure toujours un sujet sensible! Bien que la relation entre l’acné et les produits laitiers soit faible et mitigée, certains chercheurs croient que les hormones présentes dans le lait, la présence d’iode ou encore l’activité de l’IGF-1, une protéine qui augmenterait la production de sébum, pourraient être en cause.

Un mode de vie sain incluant une saine alimentation, la pratique régulière d’activité physique et une perte de poids (en cas de surpoids) permet d’améliorer l’acné.

BON À SAVOIR:  Pour t’aider à avoir une alimentation équilibrée, l’application mobile Swiitch™ peut être un atout intéressant. Découvre ici comment Swiitch™ peut t’aider au quotidien!

Qu’est-ce qui est bon pour l’acné?

En laboratoire, certains antioxydants ont montré de bons résultats pour contrer la bactérie Propionibacterium acnes, un agent causal majeur de l’acné. La quercétine (retrouvée notamment dans les câpres, les oignons rouges, les petits fruits, le brocoli, les agrumes et le thé) et le resveratrol, retrouvé dans le vin rouge, les arachides, et les mûres, sont prometteurs. Reste maintenant à voir si ces bonnes nouvelles le seront tout autant chez les humains!

Le rôle des oméga-3, des antioxydants, du zinc, de la vitamine A et des fibres alimentaires reste à élucider. Une saine alimentation, sans trop de produits transformés et qui inclut au moins deux repas de poissons/semaine, beaucoup de légumes et de fruits, permet d’aller chercher tous ces nutriments sans avoir à recourir à une supplémentation.

Quels aliments manger pour avoir une belle peau?

Certaines vitamines sont essentielles à la santé et des carences pourraient avoir des effets néfastes sur la peau. Étant donné que les vitamines C et E jouent un rôle si important dans la protection de la peau contre le soleil, les carences en l’une ou l’autre de ces vitamines pourraient augmenter le risque de lésions cutanées, y compris le cancer de la peau. On retrouve la vitamine E dans les noix, les graines, les avocats, les asperges et les épinards alors qu’on retrouve la vitamine C dans de nombreux fruits tels les agrumes, les kiwis, les fraises et la papaye ainsi que dans les poivrons, le brocoli et les choux de Bruxelles!

ENCORE BON À SAVOIR : À l’inverse, une surconsommation de vitamines n’est pas toujours souhaitée! Par exemple, la vitamine A prise en excès pourrait assécher la peau et accentuer la perte des cheveux.

Toutefois, il est bon de se rappeler que la littérature sur le sujet est peu abondante. Les résultats sont limités par le manque d’essais contrôlés randomisés sur les effets du régime alimentaire sur l’acné.

En résumé !

Bref, plusieurs études menées au cours des dernières décennies ont incité les dermatologues à réexaminer le lien potentiel entre l'alimentation et l'acné. Aujourd'hui, un lien est certain, les aliments avec un indice glycémique élevé devraient être limités chez les personnes atteintes d'acné.

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!