Tu sais probablement comment faire cuire le riz; la technique est plutôt simple et connue de la plupart. Toutefois, sais-tu comment conserver ton riz cuit pour éviter toute contamination? On ne parle pas ici de contamination croisée, mais bien de contamination bactérienne. Malgré son apparence assez inoffensive, une mauvaise conservation du riz après cuisson peut causer des empoisonnements alimentaires dont tu as peut-être déjà été victime sans le savoir.

BON À SAVOIR : la production de riz est la troisième culture la plus importante mondialement après le blé et le maïs!

Avec ses 495 millions de tonnes récoltées chaque année, le riz fait partie de la culture culinaire de bien des sociétés. C’est près de 90 % de sa production qui proviennent de l’Asie! Impressionnant, non?

Psst! Pour un réchauffement optimal, il suffit d’ajouter 30 ml (2 c. à soupe) de liquide par tasse de riz. Assure-toi que celui-ci atteigne une température élevée d’au moins 60 °C.

La contamination bactérienne

Le riz provenant des rizières est, dans la plupart des cas, contaminé par une bactérie. Mais lorsque tu le fais cuire, la bactérie est neutralisée. Il est alors sans danger de consommer le riz cuit dans l’heure qui suit. Toutefois, certaines spores résistent à la cuisson et, si le riz reste trop longtemps sur le comptoir, elles se développent en bactéries qui produisent une toxine toxique pour l’Homme. Cette intoxication alimentaire peut causer des diarrhées et/ou des vomissements.

Une mauvaise conservation du riz au réfrigérateur peut causer des désordres gastro-intestinaux d’intensité moyenne, et ces symptômes, principalement la diarrhée et les vomissements durent généralement de 1 à 5 heures.

Sans t’en rendre compte, peut-être as-tu déjà vécu une intoxication alimentaire sans en connaître la cause? Le riz pourrait bien en être responsable.

La bactérie Bacillus Cereus

Cette bactérie, beaucoup moins connue que la salmonelle ou la listeria, se retrouve dans le sol et, conséquemment, dans les végétaux. Elle est d’ailleurs un contaminant naturel des rizières. Cette bactérie se développe rapidement et ne peut être détectée par le goût ou l’odeur. Dans le cas de plusieurs autres bactéries,  elles altèrent ou détériorent les aliments au point où on peut reconnaître la contamination.

La conservation du riz cuit au frigo

Ne t’inquiète pas! Les restes de riz ne sont pas tous dangereux! Cependant, tu as avantage à suivre ces indications :

  • Si possible, consomme le riz directement après la cuisson;
  • Refroidis le riz rapidement (en moins de 60 minutes en l’étendant sur une plaque de cuisson ou une grande assiette froide pour accélérer le processus);
  • Conserve-le au réfrigérateur dans un contenant hermétique (même si plusieurs sources assurent qu’on peut conserver le riz 6 jours au frigo, d’autres conseillent de ne pas attendre plus de 24 heures avant de le réchauffer).

  • La contamination à l’arsenic

    Le riz fait face à d’autres polémiques. Il semble que plusieurs variétés de riz puissent être contaminées par l’arsenic, un métal lourd. Les riz bruns sont plus souvent contaminés, puisque le grain est encore complet. Toutefois, le degré de contamination est extrêmement variable et bien souvent incontrôlable pour les producteurs, car l’arsenic est un contaminant naturel des sols. Tu ne dois pas nécessairement éviter de manger du riz pour cette raison, mais seulement t’assurer de manger une variété d’aliments dans ta journée! La polémique a refait surface récemment :  en effet, certaines céréales pour bébé à base de riz étaient contaminées à l’arsenic et, comme les bébés sont beaucoup plus petits et que leur alimentation est peu diversifiée, certains parents s’inquiétaient de la présence de ce métal lourd dans certains produits.

Peut-on congeler le riz cuit?

Selon le MAPAQ, il est bel et bien possible de congeler du riz cuit. Or, tu pourrais garder ton riz de 1 à 6 mois. Alors, la meilleure façon de procéder est de diviser les restes de riz en portions individuelles afin de pouvoir décongeler seulement ce qui est nécessaire. Pour un réchauffement optimal, il suffit d’ajouter 30 ml (2 c. à soupe) de liquide par tasse de riz. Assure-toi que celui-ci atteigne une température élevée d’au moins 60 °C.

En résumé !

Tout compte fait, le riz est un aliment qui nécessite d’être conservé sous certaines conditions. D'ailleurs, elles sont souvent méconnues. Ainsi, tu pourrais t’éviter bien des intoxications alimentaires en suivant ces recommandations et en les partageant avec ton entourage! Encore de bonnes petites choses à savoir sur les aliments que tu consommes régulièrement!

Tu aimes ? Tu partages !

Comment as-tu trouvé cet article ?

Abonne-toi à l'infolettre pour ne rien manquer!

Les nouveautés, de délicieuses recettes et une foule de conseils pratiques, c'est bon pour toi!